Draymond Green se montre “réceptif” aux demandes de la NBA

Suspendu jusqu'à nouvel ordre, l'intérieur des Golden State Warriors Draymond Green affiche une mentalité positive pour régler ses soucis.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Draymond Green se montre “réceptif” aux demandes de la NBA

Draymond Green a accepté, sur la demande de la NBA, de réaliser un travail sur lui-même. Après son dernier dérapage sur Jusuf Nurkic, l'intérieur des Golden State Warriors a été suspendu jusqu'à nouvel ordre. Le temps pour lui de consulter un professionnel afin de permettre son retour à la compétition.

Et visiblement, face à cette sanction, le joueur de 33 ans affiche de la bonne volonté. Loin de se braquer face aux requêtes de la Ligue, Green se montre "réceptif" d'après Joe Dumars. Le chef des opérations basket de la Ligue a souligné la mentalité positive de Green.

"Il a été très réceptif à cette idée. Il ne s'est pas opposé à tout ça. Et il a reconnu que c'est ce qu'il fallait faire. Il n'a pas du tout été rebelle à ce sujet. Nous ne voulions pas nous focaliser sur un chiffre (pour sa suspension, ndlr).

Vous mettez 5, 10, 15, 20 matches - peu importe - cela devient le centre d'intérêt. Tout le monde se concentre sur le nombre de matches, au lieu de lui dire : 'Draymond, prends un peu de repos, remets-toi d'aplomb, fais ce qu'il faut. Demande de l'aide et redeviens toi-même'.

Nous ne voulions pas qu'il se sente obligé de se dépêcher de faire ce qu'il faut parce qu'il lui reste 5, 10, 15 ou 20 matches de suspension. Il n'y a donc pas de seuil minimum. La seule chose que nous voulons vraiment, c'est qu'il aille mieux.

Ainsi, quand il reviendra, nous n'aurons pas à faire face aux mêmes problèmes encore et encore. C'était donc l'objectif de la durée indéterminée, et lorsqu'il sera prêt, il reviendra. Lorsque nous estimerons qu'il est prêt, il reviendra. Quand l'équipe estimera qu'il est prêt, il reviendra", a résumé Joe Dumars pour The Athletic.

Comme avec Ja Morant, la NBA veut prendre le temps d'accompagner Draymond Green. Et le leader des Warriors semble donc prêt à se faire aider pour faire son retour sur les parquets.

Steve Kerr : « C’est à Draymond Green de changer »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest