Eric Gordon : « C’est notre heure, on doit faire les playoffs »

Particulièrement revanchard après plusieurs saisons gâchées à cause de son physique, Eric Gordon a des objectifs élevés pour cette année.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Eric Gordon : « C’est notre heure, on doit faire les playoffs »
Eric Gordon est un garçon talentueux mais son physique ne lui a jamais permis de s'imposer en NBA. Après de nombreuses blessures aux genoux, l'arrière se prépare pour cette nouvelle saison en parfaite condition physique après une dernière opération il y a quelques mois. Présent lors de la présentation du nouveau maillot de la franchise, Eric Gordon s'est livré sur ses ambitions personnelles et collectives avec les New Orleans Pelicans. Pour le joueur de 25 ans, l'équipe est largement capable de se qualifier pour les playoffs cette saison :
"Sans aucun doute, on a le talent nécessaire. On doit faire les playoffs, mais il va falloir rester soudé tous ensemble, c'est l'important pour nous. Ça doit être notre heure, on a vraiment les gars pour le faire", a déclaré Eric Gordon au Times Picayune.
Plutôt moyen l'an dernier (15,4 points de moyenne), Eric Gordon sait qu'il peut et qu'il doit apporter plus à sa franchise pour passer un cap. Malgré la belle fin de saison de Tyreke Evans à son poste (Gordon était blessé), il assure que les deux joueurs peuvent jouer ensemble sur le parquet. En tout cas, l'ancien des Clippers ne doute pas de lui car il s'est fixé comme objectif de participer au All Star Game :
"Je veux définitivement être un All-Star, je m'en suis approché plusieurs fois. Mais les blessures ont ralenti ma progression sur les trois dernières années. Mais je veux démontrer que j'en suis capable, j'aimerais avoir la balle un peu plus pour le prouver."
Avec un recrutement réussi avec notamment Omer Asik, les Pelicans de Monty Williams sont capables d'atteindre les playoffs, mais ils vont être tributaires des retours de blessure de Jrue Holiday, Ryan Anderson, Tyreke Evans et donc Eric Gordon. Si jamais ce quatuor parvient à revenir à un bon niveau, les playoffs ne seront effectivement pas loin pour cette franchise emmenée par Anthony Davis.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest