Et si c’était Joel Embiid, le Defensive Player of the Year ?

Joel Embiid fait discrètement une grosse première partie de saison avec les Sixers. Particulièrement sur le plan défensif.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Et si c’était Joel Embiid, le Defensive Player of the Year ?

Joel Embiid se trouve un peu à l'écart de la narration pour le MVP cette saison. C'est peut-être injuste, puisque le pivot des Sixers tourne à 33.2 points et 9.8 rebonds de moyenne ave 63.4% au true-shooting, et que son équipe remonte progressivement au classement, mais c'est ainsi. En revanche, ce qui était peut-être un peu moins attendu malgré son profil de two-way player, c'est que l'on commence à parler de lui pour le titre de Defensive Player of the Year.

Après des débuts très poussifs collectivement et quelques absences ici et là, les Sixers peuvent aujourd'hui compter sur un Joel Embiid à la fois à la lutte pour être meilleur scoreur NBA et en tête du Defensive Rating. Si vous ne connaissez pas cette stat, elle illustre le nombre de points sur 100 possessions qu'une équipe concède lorsque le joueur en question est sur le terrain. Embiid, avec 105.5, devance Jarrett Allen, Steven Adams, Giannis Antetokounmpo ou encore Evan Mobley, tous membres d'équipes qui font passer un sale quart d'heure à leurs adversaires défensivement.

Par sa simple présence, en plus de ses qualités sur l'homme et dans la protection du cercle, Embiid fait de Philadelphie une équipe bien plus forte en défense qu'il n'y paraît. Et lorsque l'on sait que le Camerounais monte souvent d'un cran en la matière une fois les playoffs venus, tout ça reste encourageant pour les Sixers. Evoluer un peu hors des radars est peut-être finalement la meilleure chose qui soit pour Joel Embiid et Philadelphie.

A l'heure actuelle, chez les bookmakers américains, l'intérieur All-Star ne fait pas partie des quatre joueurs favoris pour succéder à Marcus Smart. Il est pour le moment devancé par Brook Lopez, Jaren Jackson Jr et Giannis Antetokounmpo.

Joel Embiid envoie une petite pique aux Toronto Raptors

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest