[ITW] Frank Ntilikina : « J’ai hâte de retourner sur le terrain »

[ITW] Frank Ntilikina : « J’ai hâte de retourner sur le terrain »

Nous avons pu échanger avec Frank Ntilikina, qui s’apprête à faire ses débuts avec les Charlotte Hornets après une absence de trois mois.

Benjamin MoubèchePar Benjamin Moubèche  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Interview

Frank Ntilikina, qui a rejoint les Hornets l’été dernier, a vu sa nouvelle aventure retardée par une fracture du tibia à quelques jours de la saison régulière. Trois mois plus tard, le Français se prépare à faire son retour. Il pourrait disputer son premier match NBA de l’année ce vendredi, face aux Spurs de Victor Wembanyama.

À l’occasion de son passage à San Antonio, nous avons pu discuter de son retour imminent sur les parquets, de sa saison à Charlotte et des Jeux olympiques de Paris 2024.

Après ta fracture du tibia en pré-saison, tu as enfin repris l’entraînement et ton premier match avec ta nouvelle équipe approche. Comment te sens-tu ?
Frank Ntilikina : Beaucoup mieux. Vivre ces blessures ces dernières années n’a pas été facile, mais ça va de mieux en mieux. Ça fait déjà plaisir de reprendre petit à petit les entraînements avec mes coéquipiers. On continue à prendre les choses au jour le jour, à se remettre en forme pour revenir au meilleur niveau pour revenir au meilleur niveau dès les premiers matchs de compétition.

Tu es arrivé à Charlotte cet été, mais tu n’as pas encore pu jouer dans un match de saison régulière avec les Hornets. Avec ces absences, comment as-tu réussi à maintenir le lien avec l’équipe et à t’adapter à ce nouvel environnement?
Justement, en restant connecté avec le groupe. En essayant d’apporter ce que je peux apporter, même sans jouer. On est une équipe, on s’aide tous mutuellement, que ce soit sur les plays, les systèmes, notre mentalité basket… dans ce qu’on essaie de construire ensemble. C’est très important de maintenir ce lien avec l’équipe et d’apporter ce que l’on peut, afin de perdre le moins de temps possible lors de la reprise.

« Ça prend du temps, car ce n’est pas facile de revenir au meilleur niveau pour jouer un match NBA, mais tout se passe bien. »

Avant ta blessure, Steve Clifford avait souligné ton apport en défense et avait laissé entendre que tu pourrais prendre une place significative dans l’équipe. Sais-tu déjà quel rôle tu vas jouer?
Je vais jouer mon jeu. On a beaucoup de joueurs très talentueux dans l’équipe, donc j’apporterai ce que je peux : la défense, de bons choix en attaque, mettre mes coéquipiers dans de bonnes conditions… Je ferai ce que je sais faire. J’ai hâte de retourner sur le terrain. Ça prend du temps, car ce n’est pas facile de revenir au meilleur niveau pour jouer un match NBA, mais tout se passe bien.

Au-delà de la NBA, il y a l’équipe de France. Tu as dû déclarer forfait pour l’Euro et la Coupe du Monde à cause de tes blessures. Maintenant que tu retrouves la forme, on imagine que tu as les Jeux Olympiques de Paris dans le viseur?
Bien sûr, et cela va arriver très rapidement! Nous sommes en 2024, c’est la grande année! Je suis très excité pour notre pays d’avoir les Jeux Olympiques à la maison et à l’idée de les jouer. Mais pour le moment, je suis vraiment concentré sur le présent — comme d’habitude. Pour l’instant, la priorité est de revenir en forme, faire mon retour sur le terrain et retrouver mon basket. C'est le plus important pour moi, personnellement.

[ITW] Max Strus : La Heat Culture, son shoot et Wembanyama

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest