Giannis sort un match légendaire, Milwaukee est champion NBA !

Giannis sort un match légendaire, Milwaukee est champion NBA !

Derrière la performance historique de Giannis Antetokounmpo, les Milwaukee Bucks ont remporté les Finales NBA 2021 contre Phoenix.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Phoenix Suns @ Milwaukee Bucks : 105-98

Les Milwaukee Bucks n'ont pas déçu le peuple du Wisconsin venu en masse assister à ce game 6 des Finales NBA. Giannis Antetokounmpo a guidé son équipe vers le titre NBA, après une performance qui entre directement dans le classement des plus assourdissantes de l'histoire de la ligue.

Le "Greek Freak" vient de fracasser la porte d'entrée du club des meilleurs joueurs de tous les temps, ni plus, ni moins. Personne avant lui n'avait sorti un match à 50 points, 14 rebonds et 5 contres dans le contexte de Finales NBA. Presque parfait sur la ligne (17/19 !), constamment agressif et efficace, Antetokounmpo a tout simplement dominé son sujet et été beaucoup trop fort pour les Suns.

Jamais non plus un joueur n'avait tourné à au moins 30 points, 10 rebonds et 5 passes à 60% sur une série des Finales. Giannis Antetokounmpo l'a fait en sortant d'une blessure compliquée au genou... Il a logiquement été élu MVP des Finales. Et comment ne pas comprendre son émotion, quelques instants après le buzzer ?

Giannis Antetokounmpo iconique en MVP des Finales, Bobby Portis en facteur X

Collectivement, les Bucks ont pris le dessus, en partie grâce à une excellente défense incarnée par Jrue Holiday, PJ Tucker ou Khris Middleton. C'est toutefois l'ensemble du groupe de Mike Budenholzer qui a œuvré pour garder Phoenix sous les 100 points.

- Dans le genre facteur X, Bobby Portis s'est posé là : 16 points en 23 minutes, du hustle play et quelques mind tricks pour agacer Chris Paul. Un match parfait.

- Le dernier titre des Milwaukee Bucks remontait à 1971. Phoenix attend toujours de brandir le trophée Larry O'Brien une première fois. Normal donc que l'équivalent de la population de Levallois-Perret (65 000 personnes) se soit massé aux abords du Fiserv Forum pour suivre ça et célébrer ce titre.

65 000 personnes pour célébrer le titre des Bucks devant la salle, quelle atmosphère dingue !

Un problème de scoring aux Phoenix Suns

- Les Suns sont d'admirables finalistes et ils ont longtemps été dans le coup pour prolonger la série et offrir aux fans neutres un game 7. La dynamique des Bucks, le génie de Giannis et la poisse de Chris Paul contre Scott Foster ont eu raison des espoirs de Phoenix. CP3 et ses camarades menaient pourtant 2 à 0 dans cette série, jusqu'à ce que l'on s'aperçoive que le genou du Greek Freak allait mieux.

Dans ce game 6, Devin Booker (19 points à 8/22) n'a pas pesé autant qu'il l'aurait voulu et Phoenix a manqué de scoring derrière Chris Paul (26 pts). Deandre Ayton a tellement souffert face à Giannis Antetokounmpo qu'il n'a pas trouvé les ressources pour au moins peser de l'autre côté du terrain. Mikal Bridges a très bien défendu sur Jrue Holiday (4/19), mais là aussi au détriment de son apport offensif.

- Dans la défaite ou la victoire, Monty Williams est le coach le plus classe de cette ligue, point barre.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest