Grant Hill : « Blake Griffin est un grand enfant »

Le vétéran des Clippers ne veut pas que son jeune coéquipier précipite son retour.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Grant Hill : « Blake Griffin est un grand enfant »
On peut avoir bientôt 40 ans et aborder la saison avec un moral de junior. Grant Hill en est la preuve vivante. Malgré une carrière pourrie par les blessures, l’ancien Piston compte bien aller de l’avant avec sa nouvelle équipe des Clippers.
« Quand vous avez traversé toute cette expérience, vous réfléchissez à votre carrière et vous repensez à ces heures sombres durant lesquelles vous vous demandiez si vous alliez jouer de nouveau. Je ne suis peut-être pas redevenu le joueur que j’étais avant les blessures mais j’ai su revenir. Et je suis toujours là », a confié l'ancien ailier des Suns au Boston Globe.
Et à l'écouter, Mister Nice Guy en a encore sous le capot. Une longévité exceptionnelle pour celui qui a connu quasiment quatre saisons blanches à Orlando au début des années 2000.
« En approchant 40 ans et en voyant des équipes se battre pour que je joue pour elles, c’est une leçon d’humilité. C’est un sentiment formidable, je suis heureux et béni d’avoir la chance de continuer. »
Le Rookie Of the Year 1995 veut maintenant faire profiter de son expérience la jeune garde des Clips. A commencer par Blake Griffin, opéré du genou cet été. Si l'intérieur californien va beaucoup mieux et sera bientôt sur pied, son expérimenté coéquipier a tenu à le mettre en garde pour être certain qu'il ne précipite pas son retour.
« Blake est un grand enfant. Je lui ai dit 'Prends ton temps. Si j’ai appris quelque chose, c’est qu’il faut prendre son temps'. Il veut revenir si vite. Je lui ai dit que j'aurai besoin de lui en juin, pas en octobre. C’est un grand enfant qui a une grande carrière devant lui et j’espère que je pourrai partager avec lui un peu des hauts et des bas que j’ai pu connaître. »
Ambitieux comme jamais, les Clippers savent qu'il leur faudra être au complet pour tirer leur épingle du jeu à l'Ouest et rivaliser avec un voisin qui ne visera rien d'autre que le titre. Si les Lakers seront l'un des grands favoris cette saison, Grant Hill et les Clippers espèrent bien que le duel entre les deux équipes de L.A. donnera lieu à des duels acharnés.
« Cela me rappelle un peu l’université, la rivalité Duke – North Carolina. Je pense que ça va être génial pour la ville et pour les fans. De ce que j’ai vu jusqu’à présent, les fans des deux côtés sont tellement passionnés donc ça devrait être une saison très intéressante. J’espère que ça se passera bien pour les deux équipes, à part quand nous nous affronterons. »
Un affrontement qui lui permettra de retrouver son ancien coéquipier Steve Nash, qui à 38 ans, court lui aussi après un premier sacre.
Afficher les commentaires (17)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest