Grosses bagnoles, chats sauvages, parc d’attraction : qu’ont fait les stars NBA avec leur première paye ?

Grosses bagnoles, chats sauvages, parc d’attraction : qu’ont fait les stars NBA avec leur première paye ?

Que faire avec son premier salaire de joueur NBA ? Chez les stars de la ligue, il y a un peu à boire et à manger dans les réponses.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

Imaginez-vous à la place d'un jeune joueur qui débarque en NBA. Vous êtes l'un des plus gros prospects du pays et votre premier salaire dépasse de très loin ce que vous avez jamais pu avoir sur votre compte un banque un jour. Quel serait votre premier achat ? Fadeaway World a réalisé une petite enquête sur ce qu'ont fait quelques unes des stars de la ligue, actuelles ou passées, lorsqu'ils ont reçu ce copieux chèque de fin du mois.

Voici ce que ça donne.

Les voitures pour les parents

Peu après avoir signé son contrat rookie avec les Memphis Grizzlies, Ja Morant a voulu faire un cadeau à chacun de ses deux parents. Le papa a eu droit à une Dodge Charger SRT, la maman a une Audi L8.

A son arrivée en NBA en 1992, en tant que n°1 de la Draft, Shaquille O'Neal a débarqué chez les siens avec une Mercedes à 150 000 dollars. Son père lui a alors demandé où était la sienne et celle de sa mère ? Shaq a alors fait demi-tour et est retourné chez le concessionnaire Benz pour offrir à ses parents ce "petit" présent sur quatre roues. En tout, le Big Cactus a claqué un million de dollars en voitures et cadeaux pour sa famille avec sa première paye.

Les bagnoles pour eux-mêmes

Une Ford Escalade customisée qu'il s'était promis d'acheter s'il arrivait un jour en NBA, une Porsche cabriolet pour Damian Lillard, une Panamera pour Luka Doncic, une Audi R8 pour Trae Young... S'offrir un bolide d'entrée de jeu histoire de montrer qu'on a les moyens - même si les occasions de la conduire pendant la saison sont réduites - est une option très prisée par les joueurs NBA quand ils commencent à voir les dollars affluer.

Les animaux sauvages

Ben Simmons partage avec Shaquille O'Neal une certaine affection pour les félins et les bêtes sauvages. On se souvient de la connexion malheureuse entre Shaq et le Tiger King. Fort heureusement, Simmons n'est pas allé aussi loin, mais il s'est vite rendu compte que d'acheter deux Savannah (un croisement entre un serval et un chat domestiques...) pour son domicile n'était franchement pas une bonne idée.

Les deux animaux ont mis le boxon dans la maison et rapidement fait comprendre au meneur des Philadelphie Sixers que leur place n'était pas ici, même s'ils lui avaient coûté 10 000 dollars. Simmons s'en est séparé et on espère qu'ils se trouvent aujourd'hui dans un cadre plus propice à leur épanouissement.

Le jour où Draymond Green a traité LeBron de « salope »... deux fois !

Le parc d'attraction

LeBron James avait beau être le plus gros prospect du basket américain et un n°1 de Draft, il n'a pas passé son première salaire dans une voiture de sport ou un achat débile. Le King marche en équipe et il a tout simplement invité sa bande d'amis dans un parc d'attraction après avoir simplement retiré 2 000 dollars de son compte en banque pour régaler ses potes sur place.

Depuis, il a gardé la plupart d'entre eux à ses côtés et certains s'occupent de ses intérêts et de certains de ses business.

La grosse teuf

Draymond Green n'était pas trop du genre à se dire qu'il fallait être prudent avec son premier salaire. Le réflexe de l'ancien joueur de Michigan State a été d'organiser une soirée qui lui a coûté plus de 100 000 dollars, lui qui n'a été drafté qu'au 2e tour et n'a pas tout de suite eu la garantie de rester en NBA.

Green a par la suite affirmé qu'il regrettait d'avoir dépensé cet argent dans quelque chose d'aussi futile.

Le shopping pour les potes

Chris Paul est aussi un gars à l'ancienne qui a eu comme priorité de régaler ses amis et ses proches avant de s'offrir un plaisir personnel. Lorsque les New Orleans Hornets lui ont fait son premier virement, CP3 a emmené son escouade pour une immense session shopping en leur expliquant qu'ils pouvaient prendre ce dont ils avaient envie. Pas pour rien qu'il est devenu président du syndicat après... Chris Paul sait contenter tout le monde.

Une table de billard

Klay Thompson n'a pas fait d'énorme folie. En bon gars normal, il s'est simplement offert une table de billard qu'il possède encore à ce jour, 10 ans après sa Draft par les Golden State Warriors. Il existe un paquet d'anecdotes sur l'amusante "normalité" du plus jeune des Splash Brothers et on vous en avait narré quelques unes.

Klay Thompson : ces anecdotes improbables qui vont vous le faire aimer encore plus

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest