Klay Thompson : ces anecdotes improbables qui vont vous le faire aimer encore plus

Klay Thompson : ces anecdotes improbables qui vont vous le faire aimer encore plus

Klay Thompson va rejouer au basket cette saison et c'est une fantastique nouvelle. Autant pour le niveau du joueur, que pour la personnalité marginale du garçon. Voici des histoires parlantes récoltées par the Athletic.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les deux dernières saisons NBA ont été très particulières. Déjà à cause du contexte pandémique dans lequel elles ont été jouées, mais aussi parce qu'un joueur apprécié de quasiment tout le monde n'a pas pu y participer. Klay Thompson a enchaîné deux blessures catastrophiques - une rupture d'un ligament croisé et une rupture du tendon d'Achille - et n'a pas pu aider les Golden State Warriors à retrouver le haut du panier. Heureusement, cette période noire est normalement terminée.

Pour fêter le probable retour à la compétition de Klay Thompson, The Athletic a interrogé la plupart des coéquipiers et anciens coéquipiers de l'arrière All-Star. Un paquet d'anecdotes amusantes et "so Klay" en termes d'étourderie et de marginalité ont du coup été révélées. On vous en a traduit quelques unes.

Klay le regular guy

Matt Barnes : "On venait juste de gagner la finale de la Conférence Ouest. Tout le monde passait du bon temps, discutait, mangeait et buvait dans le vestiaire. Et puis il y avait Klay, près de son casier, en train d'enseigner à deux gamins de 9 ans comment fabriquer des avions en papier et les faire voler à travers le vestiaire".

Jarrett Jack : "On était à Atlanta et on voulait sortir en boîte. On était tous là-bas et on envoyait des messages à Klay. Il nous a demandé où on était et il nous a répondu : 'Cool, je vais vous retrouver là-bas'. Un peu plus tard, Klay arrive. Je lui demande comment il a fait pour venir.

'J'étais posé dans ce bar, tout seul, et des gens m'ont demandé où j'allais ensuite. Ils allaient au même endroit que moi, donc je suis monté dans un taxi avec eux et on a partagé le prix de la course'. J'ai alors demandé à Klay qui étaient ces gens. C'était une femme et son mari, des blancs quadragénaires".

Chris DeMarco et Kevon Looney : "On devait s'entraîner à New York avant un match. Klay a voulu aller se promener et s'arrêter manger un truc quelque part parce que c'était NYC. Sur le retour du resto, un journaliste nous a arrêté pour nous demander si on voulait répondre à ses questions sur les échafaudages de la ville... J'étais en train de répondre au gars qu'on n'habitait pas ici et Klay a simplement répondu 'Oui'.

Il a fait l'interview comme s'il était un habitant du quartier et il a donné des réponses hyper réfléchies sur ce sujet".

Quand Klay Thompson sauvait les Warriors en tapant un record NBA

Klay Thompson et son chien

Lachlan Penfold, Festus Ezeli, James McAdoo : "Klay Thompson se fout de tout à part du basketball et de son chien, en gros. Rocco était toujours avec lui. Il passait tout le temps du temps avec son chien et n'aimait pas tellement traîner avec les gens. Au début, je pensais que Rocco était une personne.

Lors des négociations de son premier gros contrat, Klay et la direction étaient en plein milieu d'une réunion. Il s'est levé et il a dit : 'Les gars, je dois rentrer chez moi, il faut que je nourrisse mon chien'.

On était en playoffs, en demi-finale de Conférence je crois. Rocco est entré dans le vestiaire et s'est mis sous la douche avec tout le monde. Je me suis dit : 'Oh, on laisse des chiens traîner dans le vestiaire et les douches pendant les playoffs ? Anderson Varejao m'a dit : 'Tu ne verras ça nulle part ailleurs en NBA. C'est Klay Thompson".

Klay rentre chez lui en tenue de match

Jerry DeGregorio, Jarrett Jack, Charles Jenkins, Festus Ezeli, Joe Boylan : "Sur les 10 premiers matches de la saison, Klay était en difficulté. Il ne mettait pas un shoot. Après un match, il était tellement énervé qu'il a quitté directement la salle.

J'étais souvent celui qui quittait le vestiaire en dernier. Sauf que là, les affaires de Klay étaient toujours pendues à son casier. Le lendemain, en arrivant à la salle, le responsable de l'équipement est venu me voir. 'Tu ne vas jamais me croire. Klay était tellement énervé qu'il a quitté la salle tout habillé. Genre avec son maillot et son short sur lui'.

Il était encore jeune, donc il vivait dans un immeuble avec d'autres jeunes joueurs de l'équipe. Quand je leur ai demandé s'ils avaient vu Klay hier soir, ils m'ont dit : 'Mec, on a vu Klay dans l'ascenseur avec son maillot, son short et ses chaussures du match'.

Je me souviens m'être dit : 'C'est génial qu'il prenne ça autant à coeur'."

L'intégralité des anecdotes se trouve dans l'article de The Athletic : "The randomness of Klay Thompson".

Êtes-vous capable de battre Klay Thompson s'il ne tire que de la main gauche ?

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest