Isiah Thomas, mentor improbable de Jaylen Brown, est fier de son disciple

Malgré la rivalité historique qui oppose les Detroit Pistons aux Boston Celtics, Isiah Thomas est le mentor de Jaylen Brown depuis l’université et a de quoi être fier de lui.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié
Isiah Thomas, mentor improbable de Jaylen Brown, est fier de son disciple

Dans les années 1980, les Pistons et les Celtics s’échangeaient des coups. Aujourd’hui, ils s’échangent des conseils. Isiah Thomas est devenu le mentor de Jaylen Brown à la fac et n’a jamais arrêté de le suivre. Il a maintenant de bonnes raisons d’être fier de son disciple, qui a atteint les Finales NBA cette année.

Cette amitié improbable entre les deux joueurs a commencé à l’Université de Californie, où Thomas a passé un master après sa carrière. Brown, qui n’était à Berkeley que pour un an, voulait en profiter au maximum. Il a fini par contacter la légende de Detroit pour une affaire sans rapport avec le basket.

"Il essayait d’entrer dans une classe réservée aux diplômés. Alors, il m’a appelé pour convaincre un professeur avec qui j’ai travaillé de le laisser suivre ce cours. Tout le monde se demandait si Jaylen arriverait à suivre ce cours. Il était dans sa première année, mais en parlant avec lui, en écoutant ce qu’il voulait faire et ce qu’il voulait tirer de ce cours, j’ai pensé que ce serait parfait pour lui. Bien sûr, son conseiller académique voulait être sûr qu’il aurait de bonnes notes pour rester éligible. Ils ont pensé que ce cours serait un peu trop difficile. C’est comme ça que nous nous sommes rencontrés", se souvient Isiah Thomas, dans une interview pour Heavy.com.

Le leader des "Bad Boys" a tout de suite été impressionné par sa soif de connaissance. Jaylen Brown était déjà très mature et apparemment brillant à ses 19 ans. Thomas se rappelle même avoir dit qu’il était "trop intelligent" avant sa draft en 2016. Aujourd’hui, il pense que c’est l’une de ses plus grandes forces.

"Je l’ai appris des Celtics et je l’ai appris à Detroit, on gagne avec des joueurs intelligents. On ne gagne pas avec des gens qui commettent des erreurs. Quand Jaylen est allé au camp pré-draft, ce n’étaient pas seulement les équipes qui lui posaient des questions, il avait un stylo et du papier pour poser des questions aux équipes afin de voir lesquelles correspondaient à ses valeurs et à sa personnalité. Son côté intellectuel et sa personnalité font partie de ce qui fait de lui un excellent joueur de basket", assure-t-il.

JB est aujourd’hui en Finales NBA, à seulement deux victoires d’un premier titre — mais aussi à une défaite de l’élimination. Il sort d’une saison à 23,6 points, 6,1 rebonds et 3,5 passes de moyenne. L’ailier a énormément progressé depuis sa draft et a rendu son mentor fier de lui.

"J’aime la manière dont il a évolué, le voir jouer et performer à ce stade de la compétition, dans le maillot des Celtics. […] Il a prouvé qu’il était tout ce qu’on pensait qu’il pouvait être. Mais le plus important, c’est qu’il a travaillé pour ça. Quand vous le regardez jouer, quand vous le regardez shooter ou défendre, vous pouvez le voir. C’est le travail qu’il a effectué chaque été. Vous pouvez le voir dans son jeu et dans cette série. Quand on voit les progrès qu’il a faits depuis quelques années, c’est de l’éthique de travail et de la détermination. Il faut lui accorder du mérite. C’est une chose quand un professeur vous donne un livre. C’en est une autre quand vous rentrez chez vous pour vraiment le lire et le comprendre", affirme Isiah Thomas, élogieux.

Une légende des Pistons, un jeune joueur des Celtics. Leur relation est improbable, mais elle résiste aux rivalités entre leurs deux franchises. Jaylen Brown et Isiah Thomas ont trouvé quelque chose de spécial.

Jayson Tatum, le moment clé dans sa relation avec Jaylen Brown

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest