Ja Morant claque des stats folles de précocité, Memphis a un leader en or

Ja Morant claque des stats folles de précocité, Memphis a un leader en or

Ja Morant a été fabuleux dans le game 2 contre Utah malgré la défaite. Sa maturité nous le fait un peu oublier, mais sa précocité est impressionnante.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Stats

Ja Morant est déjà un tellement bon leader qu'on en oublierait presque qu'il n'a que 21 ans et deux saisons NBA dans les pattes. Le meneur des Memphis Grizzlies a encore été fabuleux dans le game 2 du 1er tour des playoff contre le Utah Jazz. Son équipe s'est logiquement inclinée après avoir réussi à prendre le game 1, mais Morant s'est battu comme un diable pour que Memphis exploite la moindre opportunité de mener 2 à 0.

Le Rookie of the Year 2020 a rendu une copie offensive assez délirante contre l'une des meilleures défenses du pays : 47 points à 15/26 avec 7 passes décisives. Si ses statistiques se sont avérées vaines, Ja Morant n'a pas tout perdu. L'ancien joueur de Murray State a gravé son nom dans quelques classements qui permettent de comprendre à quel point il est déjà fort malgré son inexpérience en playoffs.

CQFR : Rose réveille New York, Morant explose en vain, Westbrook agressé

Sur les deux premiers matches en playoffs de sa carrière, Ja Morant a compilé 73 points. Un seul joueur dans l'histoire a marqué plus de points lors de ses deux premières apparitions en playoffs : George Mikan, le mythique intérieur des Lakers, à l'époque où ils dominaient la ligue en étant basée à Minneapolis. Sinon, pour des comparaisons plus contemporaines, on peut noter que c'est aussi mieux qu'un monstre sacré comme Kareem Abdul-Jabbar (alors Lew Alcindor du côté de Milwaukee) ou qu'un talent générationnel du même âge que lui ou presque, Luka Doncic.

Morant est aussi devenu, à 21 ans et 290 jours, le 4e plus jeune joueur à avoir atteint ou dépassé la barre des 40 points dans un match de playoffs. Devant lui, quelques noms pas trop honteux : Magic Johnson, LeBron James et Luka Doncic.

On ne sait pas si Memphis parviendra à faire chuter Utah dans cette série, mais l'important n'est peut-être pas là. Ja Morant a démontré que le jour où les Grizzlies l'ont choisi avec le pick n°2, ils se sont assurés d'être compétitifs pour bien des années. Sa saison et les matches qu'il a sortis en barrage ou depuis le démarrage des playoffs le prouvent bien : ce garçon est de la veine des grandes stars de la ligue et on a hâte de le voir prendre de la bouteille et faire grandir cette équipe pourtant positionnée sur l'un des marchés les moins porteurs du pays.

L’énorme block de Rudy Gobert alors que Ja Morant montait au dunk

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest