Jamal Murray et Michael Porter Jr, les dernières nouvelles sur leur retour

Un point sur le dossier médical de Jamal Murray et de Michael Porter Jr, dont le retour est très attendu par les Denver Nuggets.

Benjamin MoubèchePar Benjamin Moubèche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jamal Murray et Michael Porter Jr, les dernières nouvelles sur leur retour

Amputés de Jamal Murray et Michael Porter Jr, les Denver Nuggets ont parfaitement réussi à sauver les apparences cette saison. Nikola Jokic, de nouveau MVP, a porté son équipe jusqu’à la 6e place de l’Ouest avec un bilan de 48-34. Maintenant, le retour des deux autres joueurs de l’effectif sur des contrats maximum sera la clé pour passer un cap.

Jamal Murray, au meilleur de sa forme

Officiellement, la dernière apparition de Jamal Murray sur un terrain de basket remonte au mois d’avril 2021. Il y a plus d’un an. Officieusement, le meneur lâcherait de gros dunks au centre d’entraînement.

Selon Mike Singer, spécialiste des Nuggets, Murray est en très bonne forme. Il a repris le cinq contre cinq et est prêt à retrouver les parquets. Dans le fait, il l’était déjà en fin de saison. Sur le plan offensif, du moins. Mais des doutes subsistaient sur sa capacité à se donner réellement et ont dissuadé les coaches de le faire jouer.

Michael Malone, l’entraîneur en chef, a affirmé sur NBA TV qu’il serait limité à une vingtaine de minutes par match en début d’année. Ces restrictions s’appliqueront pendant les premières semaines, jusqu’à ce qu’il soit parfaitement à l’aise sur le terrain.

Le transfert de Monte Morris, son remplaçant, est un solide indicateur de l’état de santé de du meneur. Denver n’aurait jamais fait ce trade s’ils le pensaient incapable de reprendre son rôle rapidement, d’après Singer. On peut donc s’attendre à le retrouver à 100 % après quelques rencontres.

En 2020-21, avant de se blesser, Murray affichait des moyennes de 21,2 points, 4,8 passes et 4 rebonds par match. Le tout à 47,7 % au tir et 40,8 % à trois points. À seulement 24 ans au moment de sa déchirure des ligaments croisés, il était sur une belle courbe de progression.

Mike Malone reste tempéré par rapport à son niveau de jeu. Il a récemment assuré ne pas s’attendre "au Jamal Murray de la bulle" en conférence de presse. Une référence aux derniers playoffs que le Canadien a disputés et lors desquels il a surperformé. Après 18 mois de repos, son retour devrait toutefois faire énormément de bien au collectif.

Le titre ou l'échec, les Nuggets annoncent clairement la couleur

Michael Porter Jr, un dossier plus flou et le facteur X des Nuggets

L’ailier des Nuggets s’est certainement blessé sur le pire timing. Neuf matches après avoir signé une extension de contrat au maximum, Porter Jr a été opéré du dos. Un potentiel regret pour le front office de Denver, qui aurait pu attendre un an de plus pour négocier son salaire.

À Las Vegas pour la Summer League, le joueur a dit se "sentir très bien", d’après Mike Singer. Il est apparemment très difficile d’en savoir plus sur son dossier médical. Près d’un an après sa blessure, il y a de grandes chances qu’il en soit bel et bien remis. Les Nuggets peuvent toutefois espérer que ce problème ne lui arrivera plus.

Beaucoup de choses dépendent de la santé de Michael Porter Jr. À 24 ans, l’ailier est l’une des principales pièces de la rotation de son équipe. Il affiche des moyennes de 19 points et 7,3 rebonds, à 54,2 % et 44,5 % à trois points sur sa dernière saison complète. Des chiffres qui témoignent d’une grande efficacité.

Porter Jr est encore jeune et a toujours une certaine marge de progression. Il est déjà excellent quand il est sur le terrain. Mais c’est là que se trouve le cœur du problème. Ses blessures pourraient radicalement plomber l’avenir à court terme de Denver.

D’une part, le contrat max de MPJ sera virtuellement intransférable s’il est constamment gêné par des pépins physiques. D’autre part, il occupe une place très importante dans le salary cap qui limite grandement sa franchise. Les Nuggets sont plus ou moins condamnés à vivre ou mourir avec lui, en fonction de sa santé. Le terme "facteur X", dont on abuse souvent dans le monde du sport, est ici parfaitement adapté.

Les retours de Jamal Murray et Michael Porter Jr seront donc la clé pour l’équipe l’année prochaine. On peut légitimement s’attendre à ce que les deux joueurs reviennent en forme sur le terrain et espérer que cela dure. À partir de là, Denver pourra viser les sommets de la ligue.

Nikola Jokic, MVP et leader par l'effort

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest