Jerami Grant, un 12e homme qui a compris les bienfaits de Team USA

Au lieu de rester seul à bosser, Jerami Grant prend l'opportunité des JO comme un vrai plus pour sa carrière, même en tant que 12e homme

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jerami Grant, un 12e homme qui a compris les bienfaits de Team USA

C'était un peu la surprise du chef. Comme Kevin Love. Devant le forfait de nombreuses superstars, Team USA a dû composer son effectif en conséquence. Il est évidemment très séduisant avec des Lillard, Durant, Beal ou Booker. Mais avec autant de talents, il faut également soigner l'équilibre, notamment pour les derniers joueurs de la rotation. Et c'est ce rôle que va endosser le dernier venu, Jerami Grant.

Auteur de la meilleure saison de sa carrière, 2e aux votes du MIP, l'ailier des Pistons aurait pu refuser vu le petit temps de jeu qui lui sera (en principe) proposé. Son profil polyvalent et athlétique va énormément servir à Gregg Popovich sur certaines séquences. Même si elles sont courtes. En bonne intelligence, Jerami Grant a donc sauté sur l'occasion qui sera bénéfique pour la suite de sa carrière.

"J'ai été honoré lorsqu'on m'a appelé. C'est un honneur", dit-il. "Je suis très excité et toute ma famille l'est pour moi. Être avec des gars aussi talentueux, leur piquer 2-3 trucs, observer comment ils se déplacent, ça ne peut être que bénéfique pour moi. Ça ne peut que m'aider pour la suite".

Le fait d'évoluer pendant plusieurs semaines avec une troupe de All-Stars ou d'anciens All-Stars ne peut que faire progresser. La connaissance du jeu international également. En général, les joueurs rejoignant Team USA pour une compétition, même dans un petit rôle, en sont sortis grandis.

Et c'est quand même mieux d'avoir cette opposition à l'entraînement que de jouer seul avec un coach perso pendant tout un été. Ou faire des pick up games sans intensité.

Pourquoi Kevin Love a été choisi pour aller aux JO

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest