Jimmy Butler a encore limité LeBron James

Envoyé au charbon sur LeBron James cette nuit, Jimmy Butler a su contenir du mieux possible la superstar des Cleveland Cavaliers. Une fois de plus.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les joueurs susceptibles de bien défendre sur LeBron James pendant quarante minutes sont très rares en NBA. Ceux amenés à le ralentir sur une série au meilleur des sept matches se comptent sur les doigts d’une demi-main. Jimmy Butler intègre cette liste prestigieuse. Il en avait même fait l’un de ses objectifs à son arrivée dans la grande ligue.
« Je veux défendre sur LeBron », déclarait le trentième choix de la draft 2011 à un groupe de journalistes de Chicago lors de la conférence de presse qui a suivi ses débuts dans le monde professionnel.
Le natif de Houston en a eu l’occasion, quelques années plus tard. Révélé lors de sa saison sophomore, Butler a même été proclamé – un peu hâtivement, comme toujours – « Kobe Stoppeur » et « LeBron stoppeur » après avoir limité l’impact des deux superstars en saison régulière. La planète basket découvrait alors l’histoire de ce jeune homme abandonné par sa mère à l’adolescence mais qui a tout de même fait son chemin jusqu’en NBA. Un jeune joueur à l’image de son équipe privée de Derrick Rose, blessé : combatif, courageux et déterminé à faire tomber les favoris. Si les Bulls et les Cavaliers jouent sensiblement dans la même cour cette saison, Jimmy Buckets, bien que désormais All-Star, n’a pas le même standing que son ennemi préféré.
« C’est un joueur très talentueux. Mais je ne suis pas intimidé. Je suis supposé être l’outsider et c’est le cas mais nous sommes tous les deux des compétiteurs et des joueurs de basket », expliquait l’arrière des Chicago Bulls avant le premier affrontement contre Cleveland.
Jimmy Butler n’a pas peur du quadruple MVP et il ne s’en cache pas. Il avait particulièrement bien défendu sur lui il y a deux ans, lorsque les Bulls ont croisé le chemin du Miami Heat au second tour des PO. Dominateur au premier tour et en finale de Conférence, James a un peu plus peiné contre Chicago cette année-là (23 pts à 43% de réussite en 42 minutes). Cela n’a pas empêché de s’imposer quatre manches à une même si les matches furent plus serrés que le résultat de la série le suggère. James a donc retrouvé Butler sur son chemin hier soir et ce ne fut pas une partie de plaisir pour la star des Cavaliers. LeBron a dû attendre la septième minute de jeu pour inscrire son premier panier de la soirée. Mis à mal par le mélange de vitesse et de puissance de Jimmy Butler, il n’a jamais vraiment su trouver son rythme et il a donc terminé avec 19 points à 9/22 aux tirs. Il a aussi perdu six ballons et a manqué un layup dans la dernière minute du match alors que les Bulls menaient de quatre petits points. Son garde du corps attitré ne l’a pas lâché d’une semelle. Lorsque James quittait le banc des Cavaliers pour rejoindre le parquet, Butler faisait de même sans même demander l’aval de Tom Thibodeau. Il l’a suivi à la culotte, limitant au maximum l’impact du meilleur joueur du monde.
« Jimmy est comme ça, il ne recule devant personne », témoigne Joakim Noah.
Pas même devant un double-champion NBA. La réaction de LeBron James se fait désormais attendre. Le King a pris l’habitude d’envoyer un message à tous ceux qui sont parvenus à le ralentir le temps d’un match. Les Bulls et Jimmy Butler le savent très bien.

Les highlights du duel Jimmy Butler / LeBron James

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=jH-bSReRvcw[/youtube]
Afficher les commentaires (32)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest