Bloqués, les Nets seraient prêts à commencer la saison avec Kevin Durant

Les Brooklyn Nets ne trouvent pas d’offre satisfaisante pour Kevin Durant et sont prêts à commencer la saison avec leur joueur.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Bloqués, les Nets seraient prêts à commencer la saison avec Kevin Durant

Pour un trade historique, les Brooklyn Nets ont des attentes historiques. Kevin Durant, double MVP des Finales et quadruple meilleur scoreur de la NBA, devrait être transféré avec quatre ans de contrat. Une garantie inédite, mais qui ne suffit apparemment pas à convaincre les équipes rivales de s’aligner sur les demandes du front office de Sean Marks.

À bientôt 34 ans, le "Slim Reaper" sort d’une saison très réussie sur le plan individuel, comme à son habitude. Il affiche des moyennes de 29,9 points, 7,4 rebonds et 6,4 passes, à 51,8 % au tir et 38,3 % à trois points sur celle-ci. L’ailier est l’un des trois seuls joueurs à marquer autant avec une telle efficacité, avec Giannis Antetokounmpo et LeBron James. Sa valeur sur le marché est extrêmement élevée.

Plus de la moitié de la ligue s’est intéressée — au moins à un point — au "Slim Reaper". Une opportunité comme celle-ci est très rare, il serait dommage de manquer sa chance. Certes, sa 15e année dans en NBA paraît bien plus proche de sa retraite que de sa draft. Le natif de Washington fait cependant partie des meilleurs joueurs du monde et ne sera pas agent libre avant 2026.

Ainsi, les Nets ont passé l’essentiel de leur Summer League à discuter avec les front offices rivaux. Sean Marks, le General Manager de Brooklyn, a constamment été décrit comme la personne la plus courtisée de Las Vegas. Seulement, le dossier n’a pas beaucoup avancé pour autant.

Pour cause, la franchise a l’intention d’y aller très doucement, d’après le journaliste Marc Stein. Elle aurait informé toute la ligue qu’elle est prête à commencer la saison avec Kevin Durant, malgré sa demande de transfert. Une possibilité fréquemment évoquée, qui semble de plus en plus réaliste.

Les Nets ne sont pas satisfaits par les contreparties proposées jusqu’ici. Et il a toujours été clair qu’ils préfèreraient se montrer patients, quitte à laisser traîner les choses. Leur priorité absolue est de trouver un package à la hauteur du joueur et de son contrat.

Kevin Durant, les Nets ont déjà prévenu le Heat…

Des doutes sur la stabilité de Kevin Durant

Depuis la demande de trade, Brooklyn campe sur ses positions. Aux situations inédites, des contreparties inédites. Un All-Star ne sera pas suffisant. Des tours de draft non plus. Ils maintiennent des attentes extrêmement élevées, peut-être même trop pour la concurrence.

Le niveau de jeu de Durant, 12 fois All-Star, ne pose pas question. La durée de son contrat est un avantage conséquent aux yeux de tous. Mais le problème est de savoir si ce qui s’est passé cette année se reproduira ailleurs.

"Si les Nets ne peuvent pas le satisfaire, après tout ce qu’ils lui ont donné, comment sommes-nous censés le faire ?", a résumé un exécutif d’une équipe de l’Ouest à Marc Stein.

Quand les Nets ont signé Kevin Durant et Kyrie Irving en juillet 2019, personne n’aurait pu s’attendre à un tel dénouement. Sean Marks et Joe Tsai, le propriétaire, leur ont donné un important pouvoir de décision au sein de la franchise. Les deux joueurs ont généralement eu leur mot à dire au moment de faire un choix, selon de nombreux rapports.

À leur arrivée, ils ont pu faire venir Deandre Jordan dans leur valise sans objection. Le front office a mis Steve Nash sur le banc, notamment pour sa proximité avec KD. Il a également toujours cherché à les entourer des meilleurs, comme James Harden et Ben Simmons. Pourtant, tout cela n’a pas suffi à les retenir.

Aujourd’hui, les franchises en haut de la liste de Durant sont presque dans l’impossibilité de faire une offre convaincante. Les Suns et le Heat, en particulier, ne sont pas en position de négocier un trade avec Brooklyn. Cela implique presque nécessairement que l’ailier se retrouve dans une équipe pour laquelle il ne veut pas particulièrement jouer.

Dans ce contexte, difficile de faire preuve d’assurance. Même quand il choisit lui-même sa destination et qu’il a la main sur le projet, KD demande une porte de sortie. Le faire venir là où il n’a pas envie d’être est un risque supplémentaire. Hypothéquer le présent et l’avenir de sa franchise pour cela n’en vaut pas la peine, aux yeux de nombreux exécutifs.

Plus le temps passe et plus le retour de Kevin Durant à Brooklyn cette saison semble probable. Les Nets sont très exigeants, les équipes rivales réticentes, et la situation arrive dans une impasse. La question est de savoir si les deux camps pourront en sortir ou s’ils seront contraints de faire demi-tour pour éviter d’aller dans le mur.

Les agents libres attendent de voir où vont Kevin Durant et Kyrie Irving

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest