Kevin Durant, cette ligne mordue qui l’a empêché d’être un héros

Kevin Durant, cette ligne mordue qui l’a empêché d’être un héros

A quelques centimètres près, Kevin Durant qualifiait directement les Nets en finale plutôt que de les emmener en prolongation. La suite a permis d'expliquer sa grimace après le tir.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

"Mon foutu gros pied était sur la ligne. J'ai vu les images et à quel point j'ai été proche de mettre fin à leur saison avec ce tir".  Kevin Durant sait qu'il est passé à côté de quelque chose de très grand la nuit dernière. Difficile de lui en vouloir, tant il a porté Brooklyn sur ses épaules dans ces playoffs, à coups de prestations magistrales et parfois historiques.

KD a toutefois rapidement grimacé après avoir pourtant arraché la prolongation à une seconde de la fin du game 7 entre les Nets et les Bucks  sur un tir pourtant assez fabuleux. Alors que le Barclays Center était extatique, lui s'en voulait d'avoir légèrement mordu la ligne à 3 points et manqué du coup l'occasion de tuer les Bucks.

Giannis et Milwaukee sortent Brooklyn après un game 7 épique !

KD savait aussi que son état de fatigue ne lui permettrait sans doute pas de rééditer les mêmes exploits durant l'overtime et cela s'est malheureusement vérifié. Il n'en reste pas moins que ce shoot est somptueux. Simplement, pour quelques centimètres, il n'a pas le droit au qualificatif de "légendaire" auquel il aurait pu aspirer s'il avait chaussé du 54 et non du 55...

Cette ligne mordue pour quelques centimètres n'explique évidemment pas à elle seule la défaite des Nets. Kevin Durant et ses camarades n'ont pas su trouver de second souffle en prolongation et ont gaspillé plusieurs possessions consécutives qui auraient pu leur permettre de prendre le large en début d'overtime.

De LeBron à Draymond Green, Kevin Durant a fait vibrer la NBA avec son one-man show

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest