Kevin Durant explique pourquoi il ne croit pas à un lockout

Engagé dans une discussion prenante avec un journaliste sur Twitter, Kevin Durant s’est montré rassurant au sujet d’un éventuel lockout.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Durant explique pourquoi il ne croit pas à un lockout

Les caprices des joueurs vont-ils pousser les propriétaires des franchises à négocier véhément pour un changement des règles en vigueur lors du prochain CBA ? De plus en plus de stars forcent leur transfert alors qu’elles sont encore sous contrat, parfois même en allant jusqu’à refuser de jouer comme ce fut le cas pour Ben Simmons l’an dernier. Kevin Durant pourrait éventuellement sécher la rentrée aux Brooklyn Nets s’il n’est pas envoyé ailleurs.

Ces gars-là obtiennent souvent gain de cause. Simmons a fini par être transféré et les Philadelphia Sixers lui ont même rendu une partie des 20 millions qu’ils avaient prélevés sur son salaire quand il ne portait plus la tunique de l’équipe. La situation se veut de plus en plus compliqué et ça promet un bras de fer intense entre les patrons et le syndicat des joueurs. KD, dont l’attitude sera probablement discutée lors des négociations, se veut pourtant rassurant.

- Tommy Beer (journaliste new-yorkais) : Simple curiosité, quelles sont les informations que les fans sont en droit de réclamer ? Si un gros fan des Nets décide de mettre de côté une partie du salaire qu’il a durement gagné pour acheter des billets pour les matches, il voudra probablement savoir si leur meilleur joueur a l’intention de jouer pour son équipe favorite la saison prochaine.

- Kevin Durant : On a droit à ce pour quoi on travaille. Bonne journée petit gars.

- Tommy Beer : Donc il faut bosser pour être rémunéré ? Les propriétaires NBA vont te citer cette phrase lors des prochaines négociations pour le CBA mon gars. J’aimerai bien passer une bonne journée mais je suis stressé pour ma draft Fantasy de ce soir. Je t’appellerai bien ‘Big Fella’ mais je ne vais pas reprendre le nom de Patrick Ewing comme ça.

- Kevin Durant : Les propriétaires NBA se font plein de thunes.

- Tommy Beer : C’est vrai et je suis complètement d’accord. Mais tu sais que ces gars-là sont des requins et qu’ils ne vont pas tirer un trait sur plus de profits juste parce qu’ils ont déjà bien mangé. Le refus de certains joueurs de jouer sera l’un des principaux axes des prochaines discussions au sujet du CBA.

- Kevin Durant : Les fans et les médias veulent un lockout mais je ne pense pas que ça va arriver. Tout se passe trop bien pour qu’il y ait un lockout. Après, qui sait.

- Tommy Beer : Bro… Les fans sont rarement tous d’accord mais je peux te garantir à 100% que n’importe quel vrai passionné de NBA ne veut pas qu’il y ait un lockout. Ils veulent regarder les matches. Et tu as aussi tort au sujet des médias. Notre vie dépend des matches qui sont joués.

Les réponses de KD ensuite ne valent même plus vraiment la peine. Il est tellement déconnecté de la réalité par moment. Comment peut-il même penser que les médias et les fans auraient envie d’un lockout ???? En tout cas, la nouvelle rassurante, c’est qu’il n’y croit pas, parce que le business tourne bien. Maintenant, pas sûr que son avis soit le plus éclairé.

Kevin Durant dément vouloir prendre sa retraite s’il n’est pas tradé

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest