Kevin Garnett : « Ils nous ont fait payer nos erreurs »

Pris de vitesse dans le Game 1, Kevin Garnett et les Nets reconnaissent avoir commis trop d'erreurs pour espérer l'imposer. Objectif ? Rectifier le tir dès le Game 2 pour rentrer à Brooklyn avec une victoire en poche.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Garnett : « Ils nous ont fait payer nos erreurs »
Après avoir "sweepé" le Heat en saison régulière, les Nets espéraient confirmer dès hier soir leur statut de bête noire du double champion en titre. Sauf que LeBron James et sa bande en ont décidé autrement, surclassant des joueurs de Brooklyn épuisé par une longue série contre Toronto et qui ont vite compris que le Game 1 leur échapperait. Impuissant face à une équipe de Miami impériale aux shoots (56,8% d'adresse) générale, Deron Williams déplorait surtout le laxisme des siens en défense.
« Notre plan de jeu défensif n’a pas été exécuté du tout. analysait D-Will après la défaite au micro d'ESPN. Nous avons commis trop d’erreurs défensives. Nous leur avons permis de se déplacer comme ils le voulaient. Nous avons été battus trop de fois quand ils ont joué dans notre dos. C’était un peu le thème de la nuit : des layups, des layups et des layups. »
Même constat du côté de Kevin Garnett, inexistant cette nuit (0 pts, 4 rbds) et qui n'aura passé que 16 minutes sur le parquet.
« Nous avons fait des erreurs. Et ils nous l’ont fait payer », reconnaissait le vétéran après la partie.
Et si la fatigue des vieux dinosaures a été un facteur majeur dans une première manche disputée deux jours à peine après un Game 7 éprouvant, KG ne se cherche pas d'excuses. Malgré l'enchaînement des matches, l'ancien Celtic continuera de tout mettre en oeuvre pour faire essayer de faire douter une équipe de Miami qui n'en finit plus de monter en régime depuis le début des playoffs.
« Il faut toujours penser ainsi. Quand vous êtes un compétiteur, vous devez vous le répéter encore et encore. Quand vous êtes sur le banc et que vous regardez l’équipe jouer, vous devez continuer à vous dire ça. Vous devez toujours penser que grâce à votre compétitivité vous allez prendre le dessus. »
Reste à voir si deux jours de repos suffiront aux Nets de recharger les batteries avant un Game 2 qui pourrait permettre à Miami de faire le break et de mener 2 victoires à 0. Et si le Heat est plus jamais le grand favori de la série, pas question pour autant de paniquer du côté de BK. Malgré une différence flagrante entre les deux équipes dans le premier round, Paul Pierce croit toujours les Nets capables de réaliser un gros coup à l'extérieur.
« Pas de réaction excessive », indique The Truth. « Nous avons le sentiment que nous pouvons toujours en gagner un dans cette salle. »
En espérant que les Nets n'aient pas grillé toute leur énergie dès le premier tour ou la série tant attendue pourrait s'achever plus tôt que prévu...
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest