Kevin Love l’a mise à l’envers à Team USA

Kevin Love avait assuré être en forme et prêt à jouer avec Team USA aux Jeux Olympiques. Ce n'était pas vrai et le mensonge a fait perdre du temps.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Love l’a mise à l’envers à Team USA

L'expérience Kevin Love a été de courte durée pour Team USA au moment de la formation du groupe pour les Jeux Olympiques. Après avoir participé à d'autres campagnes par le passé, l'intérieur des Cleveland Cavaliers sembalit capable de se relancer en sélection. C'est en tout cas ce que se disaient Jerry Colangelo, le grand patron de USA Basketball, et Gregg Popovich, le head coach. Colangelo a reconnu auprès de The Athletic que la situation avec Love l'avait beaucoup déçu. Notamment les approximations, pour ne pas dire les mensonges de l'intéressé.

"Au départ, je ne pensais pas que Kevin Love pourrait jouer. Je n'étais même pas sûr qu'il en était encore capable. Il nous a contactés et nous a dit qu'il était en forme et avec le sentiment qu'il nous était redevable.

A partir de là, on s'est dit qu'on allait récupérer un joueur avec de l'expérience, qui était autrefois un rebondeur incroyable et était toujours capable de shooter. On le voyait comme un 12e homme.

Bon, ça n'a pas marché. Il n'était pas en forme. Il en était même très loin. Donc on a avancé. Disons que c'était une erreur. On a voulu donner une opportunité à quelqu'un qui avait notre confiance".

Kevin Love, ses excuses sincères après son action honteuse

Melo était chaud pour venir...

Forcément, quand on sait que des joueurs comme Carmelo Anthony, le meilleur marqueur de l'histoire de Team USA, était intéressé par une nouvelle campagne, ou que d'autres ont décliné la proposition parce qu'ils ne voulaient pas être considérés comme des choix par défaut, cette situation est décevante.

Le contrat de Kevin Love est une énorme épine dans le pied - auto-infligée - des Cleveland Cavaliers. L'ancien intérieur des Minnesota Timberwolves doit encore toucher 60 millions de dollars sur les deux prochaines saisons. Pour le moment, le joueur et la franchise ne sont pas parvenus à un accord pour un buy-out.

Gregg Popovich : les joueurs de Team USA agacés par sa stratégie ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest