LaMarcus Aldridge taille patron

LaMarcus Aldridge a su mettre sa timidité de côté pour se muer en vrai leader à et permettre à son équipe de retrouver des couleurs.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
LaMarcus Aldridge taille patron
« Il parle beaucoup plus. Il n’était pas comme ça quand je suis arrivé ici ». Drafté par Portland la saison dernière, Damian Lillard a forcément remarqué que le LaMarcus Aldridge version 2013-2014 n'avait plus rien à voir avec celui qu'il était à ses débuts en NBA. Régulier dans ses performances, L.A. cartonne depuis l'ouverture de la saison. Peu nombreux sont ceux qui ont douté de ses qualités de basketteurs mais on attendait toujours de voir son caractère s'affirmer et qu'il devienne le vrai leader des Blazers. Moins introverti qu'à ses débuts, il a su se faire violence pour apprendre à donner de la voix et à motiver ses troupes.
« Il y a deux ans, je me forçais. L’an dernier aussi. Mais maintenant, c’est devenu plus naturel. Cette année, j’ai parlé plus que durant toutes les autres saisons », reconnaît LaMarcus Aldridge auprès de Yahoo ! Sports.
Si le jeune Aldridge était d'un naturel plutôt réservé, c'est qu'il a appris à se méfier des oiseaux de mauvais augure qui ont tourné autour de lui depuis ses débuts au lycée ou à l'Université jusqu'à ses premiers pas en NBA.
« J’ai appris qu’il n’y avait pas beaucoup de personnes de confiance là-bas. Tout le monde a un motif. Quand vous venez d’un milieu pauvre et que vous n’avez pas grand-chose, tout le monde pense qu’il peut s’accrocher à vous et essayer d’obtenir de l’argent », précise-t-il avant d'ajouter. « Je ne m’ouvre pas à tout le monde. Il n’y a qu’avec certaines personnes que je partage des choses. »
La non-participation des Blazers aux playoffs a résonné tel un déclic pour le natif de Dallas qui n'a pas hésité à faire pression sur ses dirigeants cet été pour réclamer du renfort. Des demandes exaucées par les Blazers qui, avec un effectif plus complet, réalisent un début de saison au-delà des attentes dans le sillage de leur franchise player. Un LaMarcus Aldridge qui dès le training camp avait donné le ton en se comportant enfin comme le leader de son équipe.
« Depuis le premier entraînement, il donne beaucoup plus de la voix », se souvient Nicolas Batum. « C’est le capitaine de notre équipe. Il sait ce qu’il à faire pour emmener de nouveau cette équipe en playoffs. Il parle plus à l’entraînement et en dehors du terrain. Il a grandi et il a appris de ses erreurs. »
De quoi faire le bonheur de son coach, ravi du niveau affiché par son joueur qui affiche cette année une moyenne proche du double-double (22 pts, 9,6 rebonds).
« Il réalise un excellent début de saison et il est remarquablement constant », se réjouit Terry Stotts. « Je sais que ses coéquipiers savent à quel point il est important. Il est la base de tout. Sa présence sur le terrain impacte tous les autres joueurs et la manière dont ils jouent sur le terrain. »
Et si sa mutation permettait à Portland (2ème à l'Ouest, 13 victoires, 3 défaites) d'aller se mêler à la bagarre avec les gros bras en playoffs ? C'est encore certainement trop tôt pour le dire mais avec un LaMarcus Aldridge métamorphosé, les Blazers, peu épargnés par la malchance ces dernières années, ont retrouvé le sourire et leurs ambitions.

Les stats de LaMarcus Aldridge

 
Player FG 3PT FT Reb. Misc
Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2006-07 POR 63 22:05 3.8 7.6 50.3 0.0 0.0 0.0 1.3 1.8 72.2 2.3 2.7 5.0 0.4 0.7 0.3 1.2 3.0 9.0
2007-08 POR 76 34:51 7.4 15.3 48.4 0.0 0.1 14.3 3.0 3.9 76.2 2.9 4.7 7.6 1.6 1.7 0.7 1.2 3.2 17.8
2008-09 POR 81 37:05 7.4 15.3 48.4 0.1 0.3 25.0 3.2 4.1 78.1 2.9 4.6 7.5 1.9 1.5 1.0 1.0 2.6 18.1
2009-10 POR 78 37:27 7.4 15.0 49.5 0.1 0.2 31.3 2.9 3.9 75.7 2.5 5.6 8.0 2.1 1.3 0.9 0.6 3.0 17.9
2010-11 POR 81 39:38 8.7 17.5 50.0 0.0 0.3 17.4 4.3 5.5 79.1 3.4 5.3 8.8 2.1 1.9 1.0 1.2 2.7 21.8
2011-12 POR 55 36:15 8.8 17.1 51.2 0.0 0.2 18.2 4.1 5.0 81.4 2.7 5.3 8.0 2.4 2.0 0.9 0.8 2.8 21.7
2012-13 POR 74 37:42 8.6 17.8 48.4 0.0 0.2 14.3 3.8 4.7 81.0 2.4 6.7 9.1 2.6 1.9 0.8 1.2 2.5 21.1
2013-14 POR 16 37:19 9.1 20.2 45.2 0.0 0.1 0.0 3.9 5.0 77.5 2.1 7.5 9.6 2.4 2.3 1.3 1.0 1.9 22.1
Totals 524 35:25 7.5 15.4 49.1 0.0 0.2 20.4 3.3 4.2 78.2 2.7 5.1 7.8 1.9 1.6 0.8 1.0 2.8 18.4
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest