Kareem Abdul-Jabbar explique avec brio pourquoi LeBron James a tout faux

LeBron James refuse de pousser les gens à se faire vacciner et Kareem Abdul-Jabbar pense que c'est une grave erreur.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kareem Abdul-Jabbar explique avec brio pourquoi LeBron James a tout faux

Cela fait bien longtemps que la NBA n’échappe plus aux questions de société. Et tant mieux ! Discriminations, injustices, violences policières, les athlètes n’hésitent plus à donner de la voix et à profiter de leur influence pour essayer de faire avancer leur pays, leur communauté. Pandémie oblige, l’actualité est essentiellement concentrée autour du vaccin contre le COVID-19. Surtout à l’approche de la nouvelle saison. En tant que figure de la ligue, LeBron James a évidemment été invité à s’exprimer sur le sujet.

Très engagé politiquement, le King est resté plus discret concernant la question. Avant d’avouer qu’il avait bien pris les deux doses malgré un certain scepticisme. Ce n’est pas parce que la superstar des Los Angeles Lakers lutte contre les inégalités qu’elle doit absolument défendre toutes les causes. Autrement dit, James a tout à fait le droit de ne pas vouloir se mettre trop en avant. En revanche, ça tend à agacer Kareem Abdul-Jabbar.

Ou pas tout à fait. Ce qui dérange le maître du « Sky Hook », c’est plutôt la manière dont LeBron James répète que ce n’est pas à lui d’encourager la population à se faire vacciner, au nom de la liberté de chaque individu.

« Nous sommes tous pour la liberté », note KAJ sur son blog. « Mais pas au dépend des autres. C’est pourquoi on nous oblige à mettre une ceinture de sécurité en voiture, à porter un casque en moto, à souscrire à une assurance, à éduquer nos enfants. »

« J’admire LeBron et j’ai de l’affection pour lui. Je l’ai déjà encensé pour ses prises de position. Mais cette fois-ci, il a complètement tort. Au point où cela pourrait coûter des vies, notamment auprès de la communauté noire. »

« Le taux de réticence envers le vaccin est élevé au sein de notre communauté. Et les noirs meurent beaucoup plus du COVID-19 que les blancs. (…) 97% des décès du virus concernent des personnes non vaccinées. »

Kareem Abdul-Jabbar met aussi en avant le fait que mettre la pression ne représente pas toujours un aspect négatif. Notamment quand il s’agit de combattre la discrimination. Ou, dans le cas présent, de pousser les communautés à se protéger pour éviter des milliers et des milliers de morts supplémentaires.

Enes Kanter allume ouvertement LeBron James : « ridicule »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest