Les Blazers n’ont pas vraiment enquêté à fond sur Billups…

Les Blazers avaient expliqué avoir sérieusement fait leur enquête sur l'affaire Chauncey Billups avant de l'embaucher. Hum...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Blazers n’ont pas vraiment enquêté à fond sur Billups…

Lors de la présentation de leur nouveau head coach Chauncey Billups, les Portland Trail Blazers avaient dû rapidement répondre à la polémique : oui ils étaient bien au courant de l'affaire de viol dans laquelle Chauncey Billups avait été accusé. En revanche, le General Manager Neil Olshey avait affirmé que la franchise avait mené une enquête indépendante pour s'assurer de l'honnêteté de Billups, qui avait réglé cette affaire via un accord au civil en 1997.

Billups lui-même avait évoqué l'affaire et les erreurs avec lesquelles il vit encore aujourd'hui, bien qu'il affirme que sa relation sexuelle avec la plaignante était consentie. Ces derniers jours, l'histoire semblait s'être dissipée. Il a fallu attendre un article du media OPB (Oregon Public Broadcasting) pour mettre les Blazers dans l'embarras.

Vous vous souvenez de Neil Olshey qui affirmait que Portland avait traité l'affaire avec sérieux et qu'il fallait le croire sur parole ? Pas sûr que ce soit le cas. Les Blazers ont évidemment entendu Chauncey Billups sur ce dont il se souvenait de cette période et... c'est à peu près tout.

Billups évoque les accusations de viol, l'affaire embarrasse toujours les Blazers

La plaignante, l'avocate de la plaignante, le procureur général de comté de Middlesex où s'est produit le viol supposé ? D'autres sources qui ne vont pas dans le sens de la version de Billups et de ses camarades de l'époque ? L'enquête menée en express par les Blazers n'a pas jugé bon d'entrer en contact avec eux. Une requête a été émise (et refusée) pour des informations sur Chauncey Billups au commissariat de Waltham dans le Massachusetts, mais rien de plus.

Il y avait peu de chances que les Blazers soient réellement dissuadés de confirmer l'embauche de l'ancien meneur de Detroit avec ces méthodes. A partir du moment où le front office avait choisi Billups, la discussion était déjà terminée.

On sait que Damian Lillard, qui n'avait aucune connaissance de l'affaire, a été particulièrement agacé que la responsabilité du choix de Billups lui retombe dessus. De là étaient notamment nées des rumeurs sur son envie de demander un trade. Attendons de voir si le fait de savoir que les Blazers n'ont pas creusé plus que ça le dossier Billups va changer quelque chose...

Damian Lillard : les Warriors discutent d’un trade en interne

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest