Les Bleus battus en Bosnie après deux prolongations

A quelques jours du début de l'Eurobasket, les Bleus se sont inclinés en Bosnie. Il faudra faire bien mieux dès jeudi en Allemagne.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Équipe de France
Les Bleus battus en Bosnie après deux prolongations

A l'Euro, il faudra faire mieux. L'équipe de France a pris un sacré rappel à l'ordre samedi en Bosnie, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2023. Face à un adversaire qu'ils retrouveront prochainement à l'Eurobasket, les Bleus se sont inclinés (96-90) après deux prolongations dans une salle surchauffée et en montrant des signes de fébrilité que l'on ne veut pas voir lorsque les choses sérieuses commenceront.

La qualification pour le Mondial n'est pas en péril - les Français sont deuxièmes du groupe derrière la Lituanie - mais avec leur nouveau statut de vice-champions olympiques, ils seront forcément attendus au tournant lors du tournoi.

On peut reconnaître aux Bleus leur capacité à survivre à des trous d'air et ça a encore été le cas samedi. Guerschon Yabusele (16 pts, 7 rbds) et Evan Fournier (24 pts) ont conjugué leurs efforts pour arracher une première prolongation, mais les Bosniens de Jusuf Nurkic (21 points, 9 rebonds et 4 passes) et John Roberson (18 pts) en ont décroché une deuxième avant de faire la différence devant leur public.

La sortie de Rudy Gobert (10 pts, 14 rbds, mais 6 pertes de balle) pour 5 fautes n'a pas aidé, pas plus que les 27 pertes de balle des Tricolores. On notera, à nouveau, que Terry Tarpey (8 pts, 4 rbds, 3 pds) a fait une excellente impression en changeant la dynamique du match pour les Bleus à chaque fois qu'il était présent sur le parquet. Son différentiel (+21) hallucinant en comparaison de ses coéquipiers en témoigne.

Les hommes de Vincent Collet vont désormais s'envoler pour Cologne, afin de défier l'Allemagne chez elle dans le cadre de l'Eurobasket jeudi. Un match piège qu'il faudra négocier avec plus de constance et d'application pour ne pas déchanter.

Les Bleus ont tremblé une mi-temps avant d'assommer les Tchèques

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest