Les Cavaliers pas encore prêts pour les playoffs

La défaite des Cleveland Cavaliers face à l'équipe B des Grizzlies n'est pas passé et à en croire leurs leaders, ils ne sont pas encore prêts à en découdre en post-season.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Cavaliers pas encore prêts pour les playoffs
C'est vraiment une défaite qui fait tâche pour les Cleveland Cavaliers. Pourtant très diminués avec les absences de Marc Gasol, Mike Conley et Zach Randolph entre autres, les coéquipiers de LeBron James ont trouvé le moyen de s'incliner, sur leur parquet. Autant dire que le boss n'était pas du tout content :
"Je ne peux pas m’asseoir sereinement et dire que nous sommes prêts à commencer les playoffs demain, car nous ne le sommes pas. Il y a toujours des choses que l’on fait sur le terrain qui ne devraient pas arriver. On perd 25 ballons qui leur donnent 30 points .Je me fiche de qui on affronte. Même contre l’équipe de mon fils, vous allez perdre si vous abandonnez trop de points sur des pertes de balle", fustige le King.
Même son de cloche du côté de Kevin Love :
"Nous devons faire un meilleur job pour respecter le jeu. Une équipe comme ça, ils allaient venir avec les barbelés et c'est ce qu'ils ont fait. C'est vraiment une très mauvaise défaite pour nous. Le nombre de balles perdues est terrible."
Pour l'argument des ballons perdus, LeBron n'est pas non plus exempt de tout reproche avec quatre. Mais c'est Kyrie Irving, auteur de sept turnovers, à qui revient la palme de l'excuse la moins crédible :
"J’ai passé un jour et demi à regarder des vidéos de Mike Conley et voilà qu’on apprend juste avant le coup d’envoi qu’il ne va pas jouer, comme Z-Bo. Tout notre préparation se focalisait sur la manière de les arrêter tous les deux, on arrive sur le terrain et tout change. Nous devons être mieux préparés à affronter n'importe quel joueur, moi y compris.
Ce n'est pourtant pas la première fois qu'une telle chose arrive. Contre des Charlotte Hornets sans Kemba Walker ni Al Jefferson, les Cavs s'étaient également inclinés. Pareil face à Portland amputé de Damian Lillard.
"C'est toujours dangereux car nous ne sommes plus sur nos gardes. C'est mon job que de m'assurer que ce ne soit pas le cas. C'est déjà arrivé plusieurs fois cette saison et à chaque que nos adversaires jouent sans leurs stars, nous faisons un pas de recul et nous nous relâchons. Ces gars sortent du banc pour prouver qu’ils méritent leur temps jeu, ils jouent dur et nous devons être capables d’accepter ça", expliquait Tyronn Lue.
À seulement cinq semaines des playoffs, les Cavs ne sont pas au mieux tandis que leurs concurrents directs comme les Raptors, les Celtics et même le Heat arrivent à une certaine plénitude à l'un des meilleurs moments de la saison. À force de trop regarder la finale, Cleveland pourrait rater la marche leur permettant d'y accéder.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest