Kobe Bryant et Allen Iverson ont failli jouer ensemble chez les Sixers

Si les Sixers avaient été moins réticents à l'idée de trader Jerry Stackhouse, Kobe Bryant aurait pu rejoindre les Sixers plutôt que les Lakers au moment de sa Draft en 1996.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kobe Bryant et Allen Iverson ont failli jouer ensemble chez les Sixers
La Draft 1996 est considérée comme l'une des plus talentueuses de l'histoire de la NBA, notamment parce que cette promotion compte Allen Iverson et Kobe Bryant dans ses rangs. "The Answer" avait été sélectionné par les Philadelphie Sixers en 1e position à sa sortie de Georgetown, alors que les Charlotte Hornets avaient utilisé le 13e pick pour drafter le "Black Mamba" avant de l'échanger contre Vlade Divac avec les Los Angeles Lakers. Et si on vous disait que cette année-là les Sixers auraient pu compter deux des meilleurs joueurs de leur génération (et deux des meilleurs "guards" de l'histoire du basket) dans leur équipe ? De passage dans le podcast de Zach Lowe, "The Lowe Post", le journaliste et écrivain Jonathan Abrams a révélé que des discussions avaient eu lieu entre la franchise de Pennsylvanie et les Hornets pour réaliser ce qui aurait été un coup de maître.
"A l'époque où Kobe Bryant était au lycée de Lower Marion, des témoins m' ont affirmé l'avoir vu botté le cul de Jerry Stackhouse en un contre un dans un match d'exhibition. Stackhouse, qui jouait aux Sixers, avait expliqué que ce n'était que des mensonges et que Bryant n'arriverait d'ailleurs pas à confirmer sa réputation une fois en NBA. Philadelphie a songé à proposer Stackhouse, qui devait être la nouvelle sensation sortie de North Carolina après Michael Jordan, pour récupérer Kobe. Ça ne s'est pas fait mais il y a eu discussion. Certains membres de l'organisation, comme Tony DiLeo, aimaient tellement Kobe qu'ils ont même fait le forcing pour que le GM le drafte en n°1. Il n'a pas voulu et a pris Iverson, avant d'insister pour conserver Stackhouse, qui est finalement parti quelques années plus tard...", raconte Abrams.
On ne va évidemment pas réécrire l'histoire, mais un backcourt Allen Iverson-Kobe Bryant aurait eu sacrément de la gueule... Pour le partage du ballon, en revanche, on ne sait pas trop comment les deux solistes se seraient débrouillés et c'est finalement peut-être mieux qu'ils aient pu exprimer leur talent chacun de leur côté.    
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest