Luka Doncic, un récital dans la légende de la NBA !

Luka Doncic, un récital dans la légende de la NBA !

Auteur de 73 points, le meneur des Dallas Mavericks Luka Doncic a réalisé la 4ème performance la plus prolifique de l'histoire.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les superstars de la NBA ont décidé d'affoler les compteurs. Seulement quatre jours après la copie à 70 points de Joel Embiid, Luka Doncic l'a surpassé. Dans une nuit également marquée par la performance de Devin Booker à 62 points, le prodige des Dallas Mavericks a survolé les débats : 73 points !

Pour ne rien gâcher, le Slovène a lui réalisé cette prestation légendaire dans le cadre d'une victoire face aux Atlanta Hawks (148-143). Même bien aidé par un match où les défenses étaient absentes, l'ancien Madrilène a encore démontré son immense talent offensif.

En feu, le leader texan a représenté un problème impossible à résoudre pour des Hawks dépassés.

Luka Doncic, une 4ème place dans l'histoire

Lancé dans une véritable démonstration, Doncic a affiché une efficacité remarquable : 25/33 aux tirs et 15/16 sur la ligne. Sans même parler de ses 10 rebonds et de ses 7 passes décisives, il a profité des largesses défensives d'Atlanta pour avoir un rendement XXL.

Grâce à ce record en carrière à 73 points (de franchise aussi), le natif de Ljubljana a donc réalisé la 4ème performance la plus prolifique de l'histoire de la NBA. Il se retrouve seulement derrière Wilt Chamberlain (1er avec 100 points, mais aussi 3ème avec 78) et Kobe Bryant (2ème à 81 points).

A égalité avec David Thompson et Chamberlain (deux autres performances à 73), Doncic a inscrit son nom parmi les légendes de la Ligue.

"Ces noms sont spéciaux. C'est incroyable. Je me sens spécial en me retrouvant dans la discussion avec de tels noms", a savouré Luka Doncic face aux médias.

Plus impressionnant encore, la star des Mavs n'a pas donné le sentiment de forcer pour s'offrir un record. Face à l'adaptation défensive des Hawks, qui ont commencé à le doubler, il a toujours cherché à faire l'action juste. En servant notamment ses partenaires dans le money-time.

Car malgré une opportunité d'écrire sa légende, Doncic n'a jamais oublié l'objectif prioritaire : gagner. Quitte à moins marquer dans les derniers instants.

"Il s'agit probablement de ma plus belle performance en carrière. Mais nous avons connu des difficultés dernièrement. La mentalité, c'était d'avoir cette victoire. Nous avons bien joué. Ils m'ont doublé tout au long du quatrième quart-temps. Parfois, il faut faire le bon choix et avoir confiance en ses coéquipiers", a-t-il résumé.

"Si mon plan de jeu a changé à cause de son niveau ? Il est le plan de jeu ! Certains disent qu'ils sont le système, lui est le plan de jeu. Sa capacité à faire des tirs, à créer des tirs, à trouver des joueurs ouverts, il l'a fait à un haut niveau ce soir", a admiré son coach Jason Kidd.

Impliqué au total sur 100 points des Mavs (sur 148 !), Luka Doncic a donné une leçon légendaire.

Doc Rivers, Joel Embiid, Wembanyama… On répond à toutes VOS questions

Les Hawks ont pourtant essayé...

Le plus fou dans tout ça ? Les Hawks n'ont absolument pas lâché. Sans revenir sur le niveau défensif de cette rencontre, Atlanta a vraiment cherché des solutions pour le limiter. Dans une partie serrée, Trae Young et ses coéquipiers voulaient gagner et donc l'empêcher de faire la différence.

Il ne s'agit pas d'un énorme carton offensif dans un match plié depuis longtemps. Non, il y avait, dans le même temps, une vraie bataille pour la victoire. De plus, on le sait, il y a un contexte "particulier" lors des affrontements entre les Mavs et les Hawks.

Avec en toile de fond les éternels débats autour de l'échange réalisé par Atlanta, qui a choisi Doncic au pick #3 avant de l'envoyer à Dallas pour récupérer Young, sélectionné en #5. Autant dire qu'ils ne voulaient pas subir cette démonstration. Mais il n'y avait visiblement aucune solution...

"Il ne faut pas se tromper. Il était chaud, en pleine forme, on a tout essayé. On a essayé de le trapper, on a commencé avec Jalen sur lui et ensuite DJ a aussi été un peu sur lui. Nous avons essayé beaucoup de choses.

Parfois, il faut choisir son poison, et après qu'il ait marqué, quoi, 60 points ? Nous avons commencé à le doubler plus régulièrement, et ils ont commencé à marquer des paniers à 3 points. C'est difficile. Ce n'est pas pour rien qu'il est un sacré joueur", a salué Trae Young.

Dans une soirée magique, il n'y avait quasiment rien à faire pour le perturber. Après ses 41 points en première période, Doncic a continué sur sa lancée. Avec une copie exceptionnelle à seulement 24 ans.

"Je l'ai déjà dit, nous ne pouvons pas le considérer comme acquis. Chaque nuit est spéciale. Il fait toujours quelque chose. Parfois, nous sommes un peu durs avec lui à cause des victoires et des défaites, mais ce qu'il fait sur le terrain est différent de n'importe qui d'autre", a assuré Kidd.

"A quel moment j'ai senti que la soirée allait être spéciale ? Je ne sais pas, peut-être après avoir marqué 41 points en première période. Mais on ne sait jamais vraiment. Parfois, on se sent bien, parfois non", a sobrement commenté Doncic.

Enfin, ça c'est pour le commun des mortels. Pour Luka Doncic, le curseur oscille très souvent entre "l'excellent" et le "légendaire".

Luka Doncic, le premier homme à 80 millions la saison ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest