Luol Deng aurait aimé terminer sa carrière à Chicago

Luol Deng effectuera ce soir son retour au United Center alors que le Heat se rend à Chicago. L'occasion pour l'ailier britannique de revenir sur ses belles années avec les Bullls.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Luol Deng aurait aimé terminer sa carrière à Chicago
Pour la première fois de sa carrière, Luol Deng se rendra au United Center en tant qu'adversaire des Bulls alors que le Miami Heat se déplace ce soir à Chicago. Un événement forcément particulier pour l'ailier britannique qui n'avait jamais retrouvé son ancien public depuis son départ pour Cleveland il y a un an. L'occasion pour lui de revenir sur ses années passées au sein de sa franchise de coeur qui l'avait drafté en 2004 alors qu'il n'était âgé que de 19 ans et grâce à laquelle il a gagné le respect au sein de la grande ligue.
« Cela a beaucoup compté pour moi », a-t-il confié au Palm Beach Post. « Je n’aurais jamais cru que je resterais là-bas pendant 10 ans. Je prenais les années les unes après les autres en me disant : ‘Comment est-ce que je vais pouvoir progresser ?’.  Finalement, ça a fonctionné. Ces supers saisons, je m’en souviendrai toujours. »
Et alors qu'il pensait effectuer toute sa carrière sous le maillot des Bulls, les dirigeants de Windy City ont fait le choix de transférer leur fidèle ailier avant que n'expire son contrat. Un moment difficile à vivre pour le joueur que Tom Thibodeau a tenté de convaincre de revenir l'été dernier mais qui a finalement préféré clore définitivement le chapitre le plus douloureux de sa carrière en s'engageant avec le Miami Heat.
« Evidemment, vous espérez toujours jouer pour toujours pour une franchise. Mais c’est un business », déplore-t-il. « J’ai pris beaucoup de plaisir ici. Si le GM pensait que c’était la meilleure direction à prendre pour l’équipe, en tant que joueur je ne pouvais que l’accepter. Mais j’aurais bien sûr aimé que ça se termine dans de meilleures conditions. »
Heureusement pour Luol Deng, les fans de Chicago ont certainement la mémoire moins courte que ses anciens dirigeants. On peut donc s'attendre à un hommage des plus chaleureux de la part du United Center qui aura certainement à coeur d'accueillir comme il se doit celui qui s'est dévoué corps et âme aux Bulls pendant une décennie.
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest