Marc Gasol, la « vraie » cible du trade des Knicks ?

Phil Jackson rêverait de signer Marc Gasol à NYC cet été et vient de s’en donner les moyens en récupérant de la marge de manœuvre financière !

Laurent ReymondPar Laurent Reymond | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Marc Gasol, la « vraie » cible du trade des Knicks ?
Même s’ils n’ont rien récupéré de significatif dans le gros trade de la nuit, les Knicks viennent de réaliser un gros coup ! Pour être compétitif, Phil Jackson était face à une mission presque impossible. Son effectif était mauvais et lui empêchait toute flexibilité salariale. Difficile d’améliorer son roster lorsque l’on possède des joueurs décevants aux contrats surévalués, dont techniquement personne ne veut. C’est tout du moins ce que l’on pouvait penser, car sans doute attiré par les qualités défensives d’un Iman Shumpert tout de même fragile, les Cavs ont également pris le risque d’embarquer dans ses valises J.R Smith, lui que l’on pensait intransférable. Le temps nous dira s’il s’adaptera mieux à son rôle qu’un Dion Waiters visiblement devenu indésirable, bien que ce dernier soit plus jeune et prometteur. Une chose est sure : la fonction de trublion est maintenue à Cleveland ! Revenons à nos moutons. En effectuant cet échange et en incitant Carmelo Anthony à prendre du repos, les Knicks viennent de mettre un terme officiel à leur saison cauchemardesque et vise déjà l’exercice 2015-2016. Cet été, Phil Jackson bénéficiera sans doute d’un choix très bien placé lors de la draft, mais surtout d’une place considérable sous le salary cap ! En éjectant Shumpert, Smith et Dalembert, ce sont déjà 11 millions de dollars qui se libèrent et si vous ajoutez à cela les énormes contrats (heureusement) expirants de Stoudemire et Bargnani, vous arrivez à un total de 45 millions de dollars ! New York aura donc l’enveloppe nécessaire afin de tenter d’attirer le poisson qu’il désire pour épauler Melo, et le poisson convoité est plutôt gros puisqu’il pèse 120 kilos et mesure 2,16 m ! Pour convaincre l’espagnol de rallier la grosse pomme, les arguments ne manquent pas si l’on combine le fait d’évoluer sous les projecteurs des médias et sponsors, la possibilité de jouer avec son compatriote et ami José Calderon ainsi qu’une superstar (Carmelo Anthony) et l’on imagine sans mal que Pau Gasol dit à son frangin le plus grand bien de Phil Jackson et Derek Fisher. Ce dernier ne tarit d’ailleurs pas d’éloge sur l’intérieur de Memphis :
« Marc effectue une saison géniale. Il fait ce que tout le monde devrait faire dans cette ligue, c'est-à-dire s’améliorer d’année en année et continuer d’ajouter des éléments à son jeu ». 
Pour autant, d’un point de vue strictement sportif (et même financier puisqu’ils auront la possibilité de lui offrir une année de plus au contrat max), les Grizzlies qui réalisent une très bonne saison semblent plutôt bien armés pour conserver leur pivot. Malgré les arguments en faveur des Knicks, leur bilan catastrophique et l’incertitude au sujet des genoux de Melo pourrait faire fuir Gasol, d’autant plus qu’il sera de toute manière courtisé par à peu près toute la ligue cet été. Un état de fait dont Calderon a bien conscience :   
« Si vous demandez aux 30 équipes de la ligue, peut être qu’ils le veulent tous. C’est un des tous meilleurs joueurs à sa position ».
Marc Gasol aux Knicks, un objectif pas impossible mais loin d’être acquis. Ce qui est sur en revanche : l’espagnol va se sentir très désiré cet été et le front office des Knicks a fait ce qu’il fallait pour le faire venir avec d’autres joueurs. En espérant pour Memphis que toutes ces spéculations n’aient pas raison de leurs réelles chances de gagner le titre cette année !
Afficher les commentaires (52)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest