Pas sûr que Marcus Smart revienne à Boston cette saison (et même après ?)

Touché au pouce, le sixième homme des Boston Celtics Marcus Smart est incertain pour la fin de saison. Il sera free agent (protégé) cet été.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pas sûr que Marcus Smart revienne à Boston cette saison (et même après ?)
Marcus Smart a beau être aussi adroit qu'un Stormtrooper dans Star Wars, sa présence est bénéfique pour les Boston Celtics. Son équipe affiche effectivement un Net Rating nettement positif quand il est sur le terrain (+6,4 points sur 100 possessions). Ce chiffre descend à +2 quand il est sur le banc. Sa combativité et sa défense peuvent expliquer ce phénomène chiffrée. Smart est un joueur qui donne tout. C'est donc un membre important de la rotation de Brad Stevens. Le coach a justement fait savoir qu'il serait peut-être contraint de se passer des services de son sixième homme pendant un moment. Ce dernier s'est blessé au pouce. Il va devoir consulter un nouveau médecin pour déterminer son éventuelle durée d'indisponibilité.

"Je pense qu'il ne reviendra de si tôt. Ce n'est même pas sûr qu'il puisse rejouer cette saison", a carrément confié Stevens.

Ce serait évidemment un coup dur pour les Boston Celtics. La franchise du Massachusetts est deuxième à l'Est. Elle espère aller le plus loin possible en playoffs. Marcus Smart serait donc bien utile. En revanche, ce n'est pas dit qu'il restera bien longtemps à Boston. En effet, le joueur drafté en 2014 sera free agent protégé cet été. Dans l'idée, ses dirigeants aimeraient évidemment le conserver. Mais tout dépendra probablement du prix. Les Celtics ne peuvent pas se mettre trop dans le rouge (financièrement) en prolongeant Smart. Ce dernier a ses qualités mais aussi ses défauts. Il s'était déjà blessé à la main en frappant sur un cadre photo, de rage, cette saison. Boston va récupérer Gordon Hayward l'an prochain et Terry Rozier s'est affirmé en sortie de banc. De quoi éventuellement décourager les Celtics de mettre un salaire à huit chiffres sur la table pour leur sixième homme. Le marché s'annonce de toute façon compliqué pour les free agents. Les franchises n'auront pas beaucoup d'argent à proposer. Mais il suffit d'une organisation prête à aligner une belle somme sur Marcus Smart pour peut-être le faire changer de tunique.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest