Marcus Smart est prêt à jouer avec Rajon Rondo

Marcus Smart est l'un des nouveaux joueurs des Boston Celtics. Drafté en sixième position, ce meneur de formation va devoir s'adapter à un nouveau rôle.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Marcus Smart est prêt à jouer avec Rajon Rondo
Marcus Smart a été annoncé au Magic, à la recherche d’un meneur de jeu depuis déjà deux saisons (et qui a trouvé son bonheur avec Elfrid Payton). Le Jazz, les Lakers et même les Kings ont montré un intérêt pour son profil. Finalement, le meneur très athlétique passé par Oklahoma State a été sélectionné par les Boston Celtics, titulaires du sixième choix cette nuit.
« J’avais le sentiment que je serais pris par Boston. J’ai passé deux essais avec les Celtics et j’ai beaucoup parlé avec Danny Ainge (le président) et Brad Stevens (le coach). Ils m’ont dit que je les intéressais et qu’il y avait une chance qu’ils me choisissent si j’étais toujours disponible », explique le nouveau joueur de Boston.
Si le joueur originaire de Dallas n’a pas été surpris, la réaction des fans et des spécialistes a été légèrement différente. On ne parle pas d’une réaction négative ou d’un mécontentement mais on peut déjà se demander comment Rajon Rondo et Marcus Smart vont cohabiter sur le parquet. Les deux joueurs sont listés comme des meneurs de jeu. Ils ne sont pas non plus d’excellents shooteurs.
« Rondo est un meneur génial, un super joueur. Je me reconnais en lui. Il défend, il est long et il a de grandes mains. C’est une très bonne opportunité pour moi d’apprendre d’un gars dans la ligue qui a déjà été dans ma situation. »
Marcus Smart jouait meneur à l’université mais la plupart des scouts NBA le considéraient comme un deuxième arrière. Même s’il est sous-dimensionné pour le poste, il mesure tout de même une petite poignée de centimètres de plus qu’Avery Bradley, habituel titulaire sur la ligne arrière. Ce dernier est libre cet été et les Boston Celtics ne sont pas certains de vouloir le prolonger, encore moins au prix fort. Il pourrait donc quitter le Massachussetts et laisser sa place dans le cinq au jeune rookie. Mais même si Bradley venait à rester, Smart semble prêt à sortir du banc.
« Cela ne me dérange pas du tout. Je comprends le processus, il faut gagner sa place. C’est comme ça que je fonctionne. J’aime travailler dur afin de mériter ce que j’obtiens. »
Annoncé dans le top 3 de la draft 2013, le champion du monde U19 (avec Team USA) est un compétiteur féroce, tout comme Rajon Rondo. Les deux joueurs ont une mentalité similaire et ils pourraient donc bien s’entendre, ce qui devrait faciliter leur adaptation sur le terrain. Boston a l’occasion de former un backcourt athlétique et défensif intéressant. De plus, Smart est susceptible d’apporter des points balle en main et en transition. Rien ne garantis pour l’instant que les deux hommes pourront cohabiter mais leur association est déjà prometteuse.
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest