Mark Jackson aux Knicks, un fantasme ou une vraie option ?

Selon les dernières rumeurs, Mark Jackson serait dans la liste des coaches susceptibles de prendre place sur le banc des New York Knicks.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Mark Jackson aux Knicks, un fantasme ou une vraie option ?
En trois ans, Mark Jackson est devenu un coach très populaire auprès de ses anciens joueurs des Golden State Warriors mais aussi auprès des supporteurs. Il est respecté par le public. Son côté grande gueule, son aura, son charisme et sa capacité à développer de façon significative la franchise d’Oakland y sont pour beaucoup. L’ancien joueur NBA a mené les Warriors en playoffs deux saisons de suite, ce qui n’était plus arrivé aux Californiens depuis 1992 (la fameuse époque du « Run TMC »). La majeure partie des fans ont mal réagi au licenciement de Mark Jackson par les Warriors il y a quelques jours. Il est vrai que son bilan (121 victoires, 101 défaites) parle pour lui. Cette popularité fait du pasteur un candidat idéal pour chaque poste laissé vacant autour de la ligue (à l’heure actuelle : Utah, New York, Los Angeles, Cleveland). Mais pour l’instant, seuls les supporteurs ont glissé avec insistance le nom de Mark Jackson aux New York Knicks. L’erreur est réparée. Selon le New York Post, Phil Jackson envisagerait d’élargir ses recherches au-delà de son cercle de confiance – comprendre ici ses anciens joueurs et ses anciens assistants – depuis le départ du grand favori pour le poste, Steve Kerr, aux… Golden State Warriors. Le président de la franchise serait prêt à engager un coach peu familier avec l’attaque en triangle, ce qui semblait encore être une condition plus ou moins essentielle pour espérer hériter du poste il y a quelques jours. Cependant, il y a un mois, Phil Jackson expliquait son principal critère de recherche.
[superquote pos="d"]"On cherche un leader" Phil Jackson.[/superquote]« On cherche un leader. Quelqu’un qui peut tirer le meilleur de chaque joueur. »
A part Phil Jackson lui-même, aucun autre coach disponible sur le marché que Mark Jackson ne correspond mieux au profil. L’ancien entraîneur des Dubs est réputé pour sa capacité à tirer le meilleur – psychologiquement – de son groupe. Ses speeches seraient des modèles du genre et Stephen Curry comme Klay Thompson ont emmagasiné une confiance sans limite à ses côtés. Originaire de la grosse pomme, passé par St John’s, la célèbre université new-yorkaise, ancien joueur et Rookie Of The Year (en 1988) des Knicks, Mark Jackson a donc le profil idéal. Peut-être même trop. Les raisons de son licenciement n’ont pas été précisément clarifiées mais elles ne seraient pas liées aux résultats sportifs – ce qui explique aussi pourquoi le public a aussi mal réagi à son départ. Il serait donc difficile de travailler avec Jackson. Avec les deux Jackson. Vu leur égo, leur force de caractère et leur entêtement, une association entre Mark et Phil a autant de chances de ramener les New Knicks sur le devant de la scène que d’exploser en plein vol dès les premières semaines. Ajoutez à ça à un propriétaire égocentrique et borné comme James Dolan et la franchise prend l’allure d’une dizaine de paquets de Mentos laissés dans une bouteille de coca.

Derek Fisher, toujours favori ?

Phil Jackson n’a sans doute jamais songé à faire venir Mark Jackson avant le coup de poignard – coup de poignard justifié cependant – que lui a planté Steve Kerr. Mais il doit changer ses plans au moment où il ne s’y attendait pas. Il pensait tenir son homme et doit désormais reprendre les recherches depuis le départ. Selon la presse new-yorkaise, Mike Dunleavy Sr s’est entretenu avec le président des New York Knicks. Mais a priori, Derek Fisher serait toujours le favori, si jamais il prend sa retraite cet été et s’il décide de se lancer dans la foulée dans une carrière de coach, comme l’a fait Jason Kidd l’an passé. Fisher est un leader, un joueur charismatique et respecté par l’ensemble des joueurs et, plus important, des superstars de la ligue. Autrement dit, malgré son inexpérience à ce niveau, le quintuple champion NBA a l'aura nécessaire pour attirer les meilleurs joueurs de la NBA (et pour convaincre Carmelo Anthony de rester). Lui et Phil Jackson se connaissent sur le bout des doigts. A priori, « Fish » se rapproche bien plus du profil initial recherché par le « Zen Master » que Mark Jackson : un coach inexpérimenté couvé par Phil et un adepte de l’attaque en triangle. Mais les Knicks sont une nouvelle fois revenus à la case départ et Jackson est désormais contraint de changer ses plans. De quoi laisser la place à un autre Jackson à New York ?
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest