Homophobie, culte religieux dangereux et esprits démoniaques… La mise au placard de Mark Jackson expliquée

Sans poste depuis la fin de son aventure aux Golden State Warriors en 2014, Mark Jackson traîne une très mauvaise réputation.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Homophobie, culte religieux dangereux et esprits démoniaques… La mise au placard de Mark Jackson expliquée

Pourquoi Mark Jackson ne parvient pas à retrouver un poste d'entraîneur en NBA ? Reconnu pour son travail aux Golden State Warriors, le technicien n'a plus exercé depuis son départ des Dubs en 2014.

A plusieurs reprises, l'homme de 57 ans a fait l'objet de rumeurs concernant un possible retour dans la Ligue. Récemment, on l'a même présenté comme un finaliste pour la place sur le banc des Sacramento Kings. Mais comme toujours depuis 8 ans, il n'a pas été choisi.

La faute à une réputation écornée au sein de la NBA ? Il faut dire que son image, avec une très grosse personnalité et un aspect religieux très présent, peut refroidir. Mais visiblement, il y a aussi certaines casseroles cachées...

En effet, le journaliste Ethan Strauss a lâché une véritable bombe : ESPN - son employeur comme consultant - a fait taire un papier accablant sur Jackson en 2016. On pouvait y retrouver plusieurs éléments très préoccupants.

  • Des reportages détaillés sur l'atmosphère sectaire du 'nous contre eux' que Jackson avait cultivée, dans laquelle il rabaissait régulièrement les patrons à ceux du vestiaire.
  • Des allégations selon lesquelles Jackson, dans ses derniers jours avec l'équipe, a intensifié la rhétorique religieuse de manière de plus en plus extrême.
  • Selon les sources, Mark aurait accusé ses subordonnés de subir 'l'influence du diable'. Incitant Jackson à 'poser ses mains sur eux pour les purifier de leurs mauvais esprits'.
  • Deux sources relatant que Jackson avait qualifié Jason Collins et le président de l'équipe à l'époque, Rick Welts, tous deux ouvertement gays, de 'toucheurs de pénis' qui allaient 'finir en enfer'.

Autant le dire tout de suite, si des journalistes ont obtenu ces retours, les franchises NBA également. Et les dirigeants ne vont jamais prendre le risque de l'embaucher face aux risques de telles révélations.

Pourquoi Mark Jackson est-il toujours tricard en NBA ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest