Michael Jordan regrette d’avoir mis un ancien coéquipier à l’écart de The Last Dance

Michael Jordan a soigneusement choisi les intervenants de The Last Dance, mais a commis quelques fâcheux oublis. Il a regretté celui de Luc Longley cette semaine.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Michael Jordan regrette d’avoir mis un ancien coéquipier à l’écart de The Last Dance

Il y a quelques mois, Luc Longley avait reconnu sa déception de ne pas avoir été interviewé et consulté pour le documentaire The Last Dance. L'intérieur australien a fait partie de cette fameuse dernière équipe des Chicago Bulls à avoir gagné un titre avec Michael Jordan et aurait apprécié y faire plus que de la figuration.

Plusieurs joueurs ont évoqué leur agacement quant à la manière dont MJ a orienté le documentaire ou sciemment laissé des anciens coéquipiers et adversaires de côté. Jamais Jordan n'a exprimé de regrets à ce sujet. A l'exception de cette semaine, dans une interview pour la chaîne australienne ABC, qui a réalisé un sujet sur Luc Longley.

"Je peux comprendre pourquoi l'Australie se dit que l'on aurait dû inclure Luc. On aurait probablement dû le faire. Quand j'y pense, si je pouvais changer quelque chose, ce serait sans doute ça", a avoué Michael Jordan.

Longley, triple champion NBA avec les Bulls avait déclaré :

"Je ne m'attendais pas à avoir une grande place dans ce documentaire parce que l'on ne m'a pas interviewé. Mais je m'attendais quand même à apparaître un peu plus. Je voulais que les gamins d'Australie puissent voir qu'il y avait un gars de chez eux dans cette aventure".

Michael Jordan a failli jouer à Madrid contre du fric et des leçons de golf

Dans la même interview, Michael Jordan a évoqué sa relation avec Luc Longley à l'époque où ils étaient coéquipiers.

"Je pense que Luc n'avait pas la mentalité qu'il fallait pour gagner quand il est arrivé. J'ai ressenti le besoin de le pousser. Il fallait lui montrer un peu d'amour vache. C'est comme ça que j'appelle ça. Il avait la panoplie technique. Il pouvait shooter, il était très intelligent et très bon passeur. Il savait aussi très bien se placer sur le terrain".

On suppose que Scottie Pippen, un peu en roue libre ces derniers temps, attend lui aussi un petit message d'excuses de la part de son ancien coéquipier pour la manière dont il a réalisé The Last Dance. Pas sûr que ça arrive un jour, en revanche...

LeBron n'est plus qu'à un milliard de Michael Jordan

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest