Mike D’Antoni : « Les fans découragés n’ont qu’à se trouver une autre équipe »

Malgré des résultats irréguliers et une infirmerie qui ne désemplit pas, Mike D'Antoni reste optimiste et continue de croire à des jours meilleurs pour les Lakers.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike D’Antoni : « Les fans découragés n’ont qu’à se trouver une autre équipe »
Après un début de saison encourageant malgré les nombreuses blessures qui ont frappé l'effectif, les Lakers sont à nouveau en difficulté. Battus à deux reprises lors de leurs deux dernières sorties, les angelenos, qui doivent faire sans Kobe Bryant et leurs trois meneurs, sont désormais repassés sous la barre des 50% de victoires. De quoi décourager Mike D'Antoni ? Pas du tout, à en croire le tacticien à la moustache qui invite ceux qui le sont à aller voir ailleurs.
« Pourquoi serais-je découragé ? », a-t-il réagi face aux questions d'ESPN. « On se bat avec un groupe de gars qui a bien joué jusqu’à présent et qui va continuer à le faire. Si les fans sont découragés, ils n’ont qu’à se trouver une autre équipe. Tout va bien pour moi. Nous n’allons pas abandonner. Me décourager ? Vous plaisantez ? Ce ne serait pas juste pour ces mecs-là. »
Toujours privé de Steve Nash et Steve Blake et en attendant le retour de Jordan Farmar, Mike D'Antoni a dû jouer sans véritable meneur depuis la nouvelle blessure de Kobe Bryant qui avait assuré l'intérim pendant quelques matches. Un souci majeur pour le coach de L.A. qui refuse pourtant de se laisser abattre alors que ses Lakers recevront le Heat, demain pour le Christmas Day.
« Jouer sans meneur c’est un gros problème. Il n’y aucun doute à ce sujet. Mais encore une fois, nous allons bien. Je ne vais pas continuer à le rabâcher. Je sais que nous avons des excuses. Nous n’allons pas baisser la tête. Nous allons encore nous battre mercredi et nous allons y arriver. »
D'Antoni souligne également que les deux revers lors des deux derniers matches ont été concédés à l'extérieur. Et alors que les Lakers vont disputer cinq de leurs six prochaines rencontres au Staples Center, il estime son équipe capable d'une bonne série pour équilibrer son bilan.
« D’accord nous avons perdu de matches de suite à l’extérieur », pursuit-il. « Nous étions à 1-5 à l’extérieur à un moment non ? Il faut qu’on change ça. Cela demande quelques ajustements et que tout le monde revienne de blessure. Nous allons revenir. Nous n’allons pas nulle part. Nous allons nous battre pour essayer de rester au-dessus des 50% de victoires. Nous avons une belle série de matches à la maison qui arrive et si tout le monde garde la tête haute, nous allons nous battre et tout ira bien. »
A condition que Pau Gasol soit en mesure de tenir la baraque au sein d'une équipe décimée. Malheureusement pour les Lakers, l'intérieur de la Roja souffre actuellement d'une infection respiratoire qui l'empêche de s'exprimer pleinement sur le terrain. Mais comme son entraîneur, il veut rester optimiste en attendant des jours meilleurs.
« Je ne suis pas découragé mais il faut qu’on élève notre niveau de jeu », explique l'Espagnol. « C’est à nous et en équipe de comprendre ce qu’il faut faire pour nous donner nous-même la chance d’y arriver. En gros, il faut qu’on complique la tâche de nos adversaires des deux côtés du terrain. Je pense que ce soir, on leur a rendu les choses faciles. Ils ont joué comme ils le voulaient. On a eu quelques bons passages ici et là mais au bout du compte, ce n’est pas encore assez. »
En l'absence de Kobe, absent pour au moins un mois et demi, les Lakers sont toujours au contact au classement et peuvent compter sur la solidarité d'un groupe qui, depuis le début de la saison, n'a montré aucun signe de découragement. Plutôt une bonne nouvelle pour Mike D'Antoni qui n'a sans doute pas oublié qu'à la même époque l'année dernière, son équipe était au fond du trou avant de combler son retard et d'arracher in extremis sa place en playoffs.  
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest