CQFR : Les Lakers humiliés, Lillard privé d’une victoire de légende

CQFR : Les Lakers humiliés, Lillard privé d’une victoire de légende

Voici ce qu'il fallait retenir des 3 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Celtics @ Nets : 109-123
Blazers @ Nuggets : 140-147, après deux prolongations
Lakers @ Suns : 85-115

Denver 3-2 Portland

- Bordel de merde, quelle folie. Désolé pour le langage, mais il est difficile d'exprimer autrement ce que l'on a vu cette nuit à Denver. Un match de dingue, le plus beau de ces playoffs, et une performance culte, qui aurait dû entrer dans la légende. Celle de Damian Lillard, malheureusement privé de gloire par les Nuggets et la faillite de certains de ses camarades pour l'accompagner lors de la 2e prolongation.

Lillard a rentré shoot surréaliste sur shoot surréaliste pour maintenir les Blazers en vie. Des banderilles envoyées d'absolument partout et qui ont laissé croire un temps que "Dame" allait ajouter un diamant à sa collection de matches exceptionnels.

Sa copie ? 55 points, 10 passes et 6 rebonds à... 12/17 à 3 points, record all-time en playoffs NBA. Sa fin de match a complètement versé dans l'indécence et tout le monde, que ce soit dans les gradins ou derrière son écran, a hurlé à chaque fois que l'un de ses tirs venait transpercer le filet dans le money time.

La réaction enflammée des joueurs NBA à la performance de Damian Lillard

C'est simple, jamais un joueur n'avait inscrit au moins 50 points, 10 passes et 10 paniers à 3 points dans un match NBA. Les paniers faciles manqués par Robert Covington, les pertes de balle de CJ McCollum, le fait que presqu'aucun autre joueur n'ait été capable de marquer en prolongation...

Tout ça a contribué à éclipser ce qui aurait pu être un souvenir exceptionnel pour les fans de Portland et de son meneur extraterrestre que l'on croirait sorti de NBA Jam avec une flamme permanente au-dessus du crâne.

- Observez d'ailleurs la réaction d'Austin Rivers après un shoot enfin raté par Damian Lillard. Elle en dit très long.

- C'est aussi là qu'il faut saluer les ressources mentales des Nuggets. Nikola Jokic (38 pts, 11 rbds, 9 pds et 4 ctres) et ses coéquipiers auraient pu mettre un genou à terre et renoncer face à ce spectacle venu d'une autre planète. Au lieu de ça, ils ont continué de trouver le moyen de marquer plus que leurs adversaires. Un move du Joker par ci, un shoot à 3 points dans le corner de Michael Porter Jr (26 pts) par là et du sang froid par litrons pour Monte Morris (28 pts) et Denver s'est sorti d'un piège qui aurait pu (dû) faire prendre un avantage psychologique déterminant aux Blazers.

Phoenix 3-2 Los Angeles

- On savait que les Lakers n'auraient pas la partie facile à Phoenix pour ce game 5 en l'absence d'Anthony Davis. Malgré tout, la blessure de "AD" ne peut pas servir d'excuse pour tout. Les champions en titre ont été corrigés, humiliés, dépecés en Arizona. Phoenix a tué tout suspense dans le 2e quart-temps en verrouillant son cercle tout en faisant pleuvoir dans le camp adverse. Ce 32-10 infligé sur la deuxième période a fait très mal au moral et à la dignité des hommes de Frank Vogel.

- LeBron James (24 pts) était bien là, mais impossible pour lui de porter une équipe comme celle-là sur ses épaules. Sans Davis, elle devient commune, banale et même tristement médiocre. On a compris quelle tournure prenait ce match lorsque les Suns ont commis leur première perte de balle à 2 minutes de la pause, alors que les Lakers avaient déjà paumé 8 ballons et avait concédé 15 points sur ces situations. Au final, 16 turnovers pour les Purple and Gold, 4 pour Phoenix...

Les Lakers dos au mur, le discours cash de LeBron James

- Chris Paul a serré les dents pour tenir sa place mais a semblé se démettre à nouveau l'épaule après une chute. Cameron Payne (16 pts) l'a remplacé et ça n'a strictement rien changé au calvaire des Lakers. Devin Booker a joué le rôle de bourreau principal avec 30 points, 7 rebonds et 5 passes à 13/23.

On trouvait que Charles Barkley en faisait trop en matière de pessimisme envers les Lakers, mais force est de constater que son analyse était plus pertinente qu'il n'y paraissait. Les Lakers sont dans la mouise et vont accueillir les Suns dans la nuit de jeudi à vendredi avec une pression folle.

Brooklyn 4-1 Boston

- Avec ces dingueries à l'Ouest, il ne faudrait pas oublier que Brooklyn s'est qualifié pour la suite des playoffs NBA en disposant de Boston à domicile. Rien de surprenant, même si les Celtics ont d'abord vendu chèrement leur peau. James Harden avait choisi cette fin de série contre Bean Town pour marquer le coup. Le barbu en chef a enregistré le premier triple-double de sa carrière en playoffs avec 34 points, 10 rebonds et 10 passes.  Ses camarades de jeu ont eux ajouté 25 (pour Kyrie) et 24 (pour KD) points pour répondre au défi dans lequel s'est lancé Jayson Tatum (32 pts).

Evan Fournier a fait de son mieux avec 18 points à 8/17 au sein d'un effectif dépeuplé où Romeo Langford était titulaire.

- Les Brooklyn Nets affronteront les Milwaukee Bucks au prochain tour et ils devraient logiquement transpirer un peu plus !

Les Lakers ne seront pas champions cette année, parole de Barkley

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest