Quatre coups de balai à l’Ouest ?

Et si on assistait à un 1er tour de playoffs express dans la Conférence Ouest ? Après les quatre larges victoires des favoris, on se demande si le niveau est toujours aussi bon de ce côté du pays au-delà de Golden State et San Antonio

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse
Quatre coups de balai à l’Ouest ?
Tout le monde l'a constaté cette saison, la Conférence Est, décriée depuis plusieurs années, a eu l'air de combler un peu son retard sur sa soeur de l'Ouest pendant la saison régulière. L'an dernier, les équipes classées 6, 7 et 8 à l'Est (à savoir Milwaukee, Boston et Brooklyn), n'auraient pas été qualifiées en post-saison si elles avaient évolué de l'autre côté du pays. Aujourd'hui, la situation s'est inversée. Portland, 5e à l'Ouest, affiche le même bilan que Detroit, 8e à l'Est. Après des années de stigmatisation du niveau de la Conférence Est, l'optimisme est de rigueur et le niveau relativement homogène. Le difficile décryptage des séries du 1er tour à l'Est en est la preuve. La promenade de Miami contre Charlotte (+32) est l'exception d'un week-end d'ouverture assez serré où tout s'est joué à chaque fois dans le money time (+10 pour Indiana à Toronto, +1 pour Atlanta contre Boston, +5 pour Cleveland face à Detroit). Si les deux meilleures équipes de l'Ouest (Golden State, San Antonio) semblent quand même plus à même de remporter le titre que la meilleure de l'Est (Cleveland), l'Ouest n'offre pas une aussi belle vitrine. Un seul match a été joué et il est évidemment trop tôt pour être formel et annoncer que toutes les équipes victorieuses vont se qualifier avec une main dans le short, mais les résultats sont frappants.

+38 pour OKC, +32 pour SA, +26 pour GS...

Golden State a humilié Houston pendant une mi-temps avant de laisser ses remplaçants maintenir l'écart à +26. Oklahoma City n'a eu aucune pitié pour les Mavs et leur a passé un +38 tout en leur concédant seulement 70 points. San Antonio n'a pas forcé pour mettre 32 points dans la vue de Memphis, alors que les Clippers ont également déroulé face  à Portland (+20). Rarement, dans l'histoire récente, des matches d'ouverture auront été aussi peu disputés dans la Conférence Ouest, qui abrite depuis plusieurs saisons des équipes au niveau suffisamment élevé pour que l'on regrette souvent l'absence du vaincu au tour suivant... Pour le coup, le comportement défensif à la limite du ridicule des Rockets contre les Warriors, ne nous fera pas regretter leur élimination quasi certaine. A vrai dire, on voit mal comment, sans une hécatombe de blessés à Golden State, les Texans vont pouvoir gagner le moindre match dans cette série s'ils ne changent pas d'attitude. Pour les Grizzlies, la problématique est différente, puisque David Joerger doit composer avec un effectif incroyablement décimé, sans Marc Gasol, ni Mike Conley. L'issue a de bonnes chances d'être la même que pour les Rockets. Avec le vétéran Zach Randolph comme  seule menace un tant soit peu sérieuse, Memphis ne représente aucun danger pour des Spurs qui n'ont pas pour habitude de laisser filer des matches pour le plaisir. Le roster très limité des vaillants Blazers de Damian Lillard et ce que l'on a pu voir du premier match contre des Clippers au complet font craindre là-aussi un destin similaire. Quant à Dallas, on pensai tout de même que les Mavs parviendraient à mettre un peu en difficulté le Thunder. Les hommes de Rick Carlisle n'ont pas existé et ont été torpillés par une équipe d'OKC qui semble vouloir monter qu'on l'a oubliée un peu vite en écrasant quiconque se présentera entre elle et la finale de Conférence... Le bilan est aussi étonnant qu'improbable : les quatre séries du premier tour de la Conférence Est ont une chance raisonnable de s'achever sur un sweep. Ce serait une première dans l'histoire de la NBA...

Le rappel des matches du 1er tour des playoffs à l'Ouest

Golden State - Houston : 104-78 San Antonio - Memphis : 106-74 Los Angeles - Portland : 115-95 OKC- Dallas : 108-70
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest