Nikola Jokic, un double MVP qui garde les pieds sur terre

Nikola Jokic, un double MVP qui garde les pieds sur terre

Après deux titres de MVP, Nikola Jokic n’a rien perdu de son humilité.

Benjamin MoubèchePar Benjamin Moubèche  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Son deuxième trophée de MVP, Nikola Jokic l’a récupéré dans son écurie, en Serbie, de retour d’une petite ballade avec son cheval. On a parfois l’impression que le pivot des Denver Nuggets ne s’intéresse pas à ces choses-là. Dans cet esprit, son interview-fleuve avec Arena Sport TV est une véritable leçon d’humilité.

Plus efficace que jamais, Jokic a bien conscience qu’il pourrait remporter un troisième titre de MVP consécutif cette année. Ce serait l’occasion pour lui d’accomplir un exploit historique, jamais vu depuis Larry Bird. "Que ça reste comme ça! Laissons-le profiter", plaisante-t-il toutefois. À l’instar des deux précédents, ce nouveau trophée n’est en rien une priorité à ses yeux.

"Je ne cherchais pas cette reconnaissance, je n’y pensais pas. […] Je dois admettre que je ne joue pas pour les records ni pour être le meilleur en triple-doubles", confirme le Serbe, qui avoue tout de même que ces accomplissements lui tiendront à cœur à la fin de sa carrière.

Contrairement à d’autres lauréats avant lui, on pourrait difficilement accuser le pivot de gonfler ses stats. Passeur altruiste, Nikola Jokic peut se targuer de créer autant pour ses coéquipiers que pour lui-même — si ce n’est plus. Parmi les joueurs à plus de 15% de "Usage Rate", il s’agit d’ailleurs du cinquième qui partage le plus le ballon. Devant lui, seulement des meneurs, à l’image de Chris Paul et Tyrese Haliburton.

La palette de l’intérieur ne s’arrête évidemment pas à ses caviars et à ses passes façon quarterback. D’une grande technicité, il est en mesure de marquer en toute situation, au poste bas comme à trois points. Sur le terrain, il donne cependant l’impression de ne rien forcer et de laisser le jeu venir à lui.

"Les meilleurs joueurs prennent généralement le plus de tirs. Quant à moi, je prends toujours ce que le jeu me donne. […] J’aime montrer que marquer n’est pas la chose la plus importante et que l’on peut impacter le jeu de différentes manières", explique-t-il.

Nikola Jokic : la stat folle qui en dit long sur son efficacité

Avec les retours de Jamal Murray et de Michael Porter Jr, les Nuggets ont revu leurs ambitions à la hausse. Jokic, à presque 28 ans, est en plein dans son prime et son équipe entend bien en profiter pour se hisser jusqu’au titre. Lui-même a parfaitement que son pic est limité dans le temps et que de nouveaux joueurs viendront le détrôner.

"Je sais que quelqu’un de plus rapide, de plus grand et de meilleur que moi viendra. Ce n’est qu’une question de temps avant que cela n’arrive. Surtout quand on voit les jeunes prospects qui arrivent dans la ligue.

Il est certain que quelqu’un de meilleur que nous arrivera. C’est pourquoi il n’y a pas de place pour la jalousie et je me réjouis toujours de la réussite des autres. Je suis bon avec tout le monde, je n’ai pas d’ennemis et je ne pense pas avoir d’ego", assure le joueur.

Bien sûr, on ne peut pas prendre tous les propos de Nikola Jokic pour argent comptant. Mais force est de constater que le pivot a les idées bien en place. Même après deux titres de MVP, il garde les pieds sur terre et son véritable objectif dans le viseur.

Nikola Jokic : ne soyez pas surpris s'il est encore élu MVP

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest