Rajon Rondo finalement tenté par les Knicks et l’attaque en triangle ?

Après avoir déclaré que l'attaque en triangle n'était pas faite pour lui, Rajon Rondo a fait machine arrière et vanter les mérites d'un système qui déjà fait ses preuves par le passé.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rajon Rondo finalement tenté par les Knicks et l’attaque en triangle ?
En visite au Madison Square Garden cette nuit, Rajon Rondo a profité de l'occasion pour s'exprimer à nouveau sur l'attaque en triangle dans laquelle évolue les New York Knicks depuis la prise de pouvoir de Phil Jackson. Un système cher au Zen Master mais que l'ancien Celtic avait récemment considéré comme un frein à une future signature en faveur de la franchise de Big Apple. Des propos sur lesquels le meneur des Kings est revenu sans manquer de rappeler qu'il se sentait capable d'être performant dans n'importe quel système.
« J’ai émis des commentaires il y a quelques temps à ce sujet. Mais en y réfléchissant, je pense que je peux être bon quel que soit le contexte », a-t-il indiqué au New York Post.
Même si New York n'en finit plus d'enchaîner les saisons décevantes, "RR" ne reste pas insensible à l'idée d'évoluer au sein d'une franchise aussi mythique que les Knicks.
« C’est une salle à part… C’est être en pleine lumière, c’est Brodway… Madison Square Garden est La Mecque du basketball donc c’est toujours génial d’aller là-bas et d’être performant devant autant de fans. »
Les récents appels du pied de Carmelo Anthony ont également de quoi alimenter sa réflexion en vue de la prochaine free agency...
« Nous avons beaucoup de respect l’un pour l’autre. Il donne tout chaque soir, il joue très dur et je pense que j’en fais de même. »
A voir désormais si les Knicks se lanceront réellement à la poursuite du meneur de 30 ans l'intersaison. Alors que Kurt Rambis serait toujours favorable à une arrivée de Rajon Rondo cet été, ce dernier sera-t-il prêt à se plier aux exigences du staff technique new-yorkais pour redonner enfin vie à la "triangle offense" ?
« Les Lakers ont prouvé que l’on pouvait gagner avec. Les anciens Bulls aussi », conclut l'intéressé. « Je pense qu’il s’agit surtout d’avoir un bon effectif et de posséder les bons joueurs. Il faut des joueurs avec un gros QI basket qui connaissent vraiment le jeu pour que cela fonctionne. »
 
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest