Randy Wittman juge l’expérience Team USA positive pour Wall & Beal

Même si Bradley Beal et John Wall n'ont finalement pas été retenus par Team USA, Randy Wittman pense que cette expérience sera positive pour ses deux joueurs.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Randy Wittman le sait, il doit compter sur la progression de ses deux jeunes stars pour mener les Washington Wizards encore plus loin. Avec John Wall et Bradley Beal, l'entraîneur détient l'un des backcourts les plus talentueux de la NBA et ce duo pourrait rapidement devenir une référence. Cet été, les deux joueurs ont connu la même déception, ils ont participé au stage de préparation de Team USA à Las Vegas puis ils ont été coupé par Coach K et son staff. Même si les deux jeunes hommes ont forcément été déçus de ce choix, Randy Wittman explique sur NBA.com que c'est une expérience positive pour ses joueurs :
"Ils ont travaillé dur jusqu'en juillet. Faire autant d'efforts durant l'été, c'est la principale chose qu'un coach veut voir et ils en sont capables. J'ai dit à mes gars : 'tout le monde n'est pas capable d'en faire partie, mais vous l'avez fait, vous avez montré votre envie d'être ici, c'est un processus'. Je pense qu'ils progressent et qu'ils seront un jour avec Team USA", a expliqué Randy Wittman à NBA.com.
Randy Wittman a raison, c'est toujours une opportunité pour des joueurs de 24 et 21 ans de s'entraîner avec certains des meilleurs joueurs du monde et avec un staff de haut niveau. Concernant John Wall, ça pourrait être aussi une source de motivation, le meneur avait mal vécu son éviction et il pourrait s'en servir pour travailler encore plus dur (c'est un peu son caractère). Après une derniére saison prometteuse, le duo Bradley Beal-John Wall va devoir confirmer qu'il représente bien l'avenir de la ligue.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest