Rick Adelman pour la 1000 ème ce soir

En cas de victoire de Minnesota ce soir, Rick Adelman franchira le seuil mythique des 1000 victoires en carrière.

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rick Adelman pour la 1000 ème ce soir
Ce soir, Minnesota reçoit Toronto et si les Wolves l’emportent, ce sera la 1000ème victoire en carrière pour Rick Adelman. Sa carrière, le natif de Lynwood (Californie) l’a débuté en remplaçant Mike Schuler à la tête des Portland Trail Blazers en cours de saison en 1988-1989. Dans l’Oregon jusqu’en 1994, il y aura perdu deux finales, une face aux Pistons d’Isiah Thomas, l’autre face aux Bulls de Michael Jordan. Direction Golden State ensuite pour deux saisons à la tête d’un effectif ronflant sur le papier mais dont il n’arrive pas à tirer parti. Son seul réel échec si ce n’est de n’avoir jamais remporté de titre.
« J’ai beaucoup appris ces deux années. J’ai appris qu’il fallait rester soi-même », renseigne-t-il au Miami Herald.
On le retrouve ensuite aux Kings. Destination qui contribue à sa renommée puisqu’il y installe l’un des plus beaux collectifs de l’histoire du basket. Mais encore une fois, le destin s’en mêle et Robert Horry réécrit l’histoire sur un air de sirène. Au tour des Rockets d’engager Adelman et une série de 22 victoires en point d’orgue, en dépit de n’avoir dépassé le second tour des playoffs. Depuis deux ans, c’est encore moins glorieux à Minnesota mais le potentiel est là. Prêt à exploser. Ce soir, en cas de victoire,  il rejoindra Larry Brown, Phil Jackson, George Karl, Don Nelson, Lenny Wilkens, Pat Riley et Jerry Sloan dans le club des 1000 W en carrière. A noter que seuls quatre d’entre eux ont gagné une bague minimum. Gregg Popovich devrait y arriver d’ici deux saisons, mais rend hommage au futur capé.
« Je l’ai dit plusieurs fois, je pense qu’il est le coach le plus sous-estimé de la ligue… Les joueurs qui l’ont eu reproduisent toujours les moves que Rick leur a appris, même avec d’autres équipes. Il est très créatif dans ce sens. C’est quelqu’un qui n’essaie pas d’attirer la caméra. Il s’en fiche complètement. Il veut juste faire son boulot et rentrer chez lui. Et il le fait très bien », complimente Pop’ au Boston Herald.
Rick Adelman figure parmi les grands de cette ligue sans nul doute. Mais un de plus sur la longue liste des rois sans couronne de l’histoire de la NBA.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest