Début de saison raté, défaites : Pourquoi Russell Westbrook ne panique pas

En difficulté pour ses premiers pas avec les Los Angeles Lakers, Russell Westbrook prône la patience et refuse de céder à la panique.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Début de saison raté, défaites : Pourquoi Russell Westbrook ne panique pas

Les Los Angeles Lakers sont à la peine après deux matches. Très scrutée, l’armada californienne a perdu en ouverture contre les Golden State Warriors puis à nouveau devant les Phoenix Suns. Des revers qui ont fait naître quelques moments de tensions, comme ce début d’altercation entre Anthony Davis et Dwight Howard sur le banc. Surtout, les Angelenos peinent encore à trouver leurs marques, à l’image de Russell Westbrook.

Anthony Davis et Dwight Howard, c’était très chaud !

L’ancien MVP s’est complètement troué pour ses débuts avec L.A. et, même s’il y avait du mieux, sa deuxième sortie ne restera pas non plus dans les mémoires. Pour l’instant, il est à contretemps par rapport à ses camarades. Pas vraiment dans le bon tempo, pas vraiment dans le bon rôle.

« Les gars apprennent à jouer un peu plus vite avec moi et moi j’apprend à jouer un peu plus sans le ballon. Ça me va de faire face à ces difficultés si ça nous permet de pratiquer notre meilleur basket à la fin de la saison », explique l’intéressé.

« Honnêtement, j’accepte l’adversité. Je ne panique jamais au cours d’une saison. Surtout pas au début. Il n’y a pas de raison. C’est encore très long. Bien sûr que c’est mieux de bien commencer. Ça permet de se mettre en confiance. Je veux juste continuer à progresser au fil des rencontres. »

Russell Westbrook s’était mieux débrouillé lors du deuxième match contre les Suns mais en perdant encore 4 ballons tout en faisant preuve de maladresse (6 sur 15 aux tirs, 3 sur 8 aux lancers). Le problème, c’est que la version « Tall Ball » des Lakers l’empêche de vraiment développer son jeu. Un simple ajustement avec Davis en pivot et un sniper de plus dans le cinq pourrait régler une partie des problèmes de chacun.

Le joueur mise donc sur la patience et il est vrai que les champions 2020 ont encore le temps. Mais attention à ne pas tout abriter derrière le temps. Frank Vogel va aussi devoir trouver un système qui marche avec des pièces qui ne collent pas toutes entre elles. Mission compliquée.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest