Russell Westbrook balance encore un airball, KAT se moque de lui

Petit trashtalk simple et efficace, sans même parler, de Karl-Anthony Towns après ce saucisson de Russell Westbrook.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Russell Westbrook balance encore un airball, KAT se moque de lui

Russell Westbrook n'apprécierait pas d'être appelé « Westbrick », un pseudo qui met à l'honneur ses qualités de maçon et surtout illustre sa capacité chronique à rater des tirs à plus de six ou sept mètres (voire cinq). Alors pour y remédier, le meneur des Los Angeles Lakers enchaîne les airballs depuis quelques matches. De plus en plus de ses tirs ne touchent pas du tout le cercle, soit trop courts, soit trop longs, soit parfois même à côté. Comme hier soir, contre les Minnesota Timberwolves. Un nouveau lancer bien dégueulasse avec Karl-Anthony Towns à la réception. Ce dernier n'a pas pu s'empêcher de chambrer en faisant mine de chercher la balle pendant plusieurs secondes. Du trashtalk simple et efficace, sans même parler.

« Je n’y prête pas attention », assure Russell Westbrook au sujet des moqueries. « Ils [Les Wolves] ne me parlaient pas. Le trashtalk ne gêne personne. Il n’y a pas un joueur de leur équipe qui a accompli quelque chose dans cette ligue qui me pousserait à réagir. Ils ont gagné le match, je suis content pour eux. »

Bon, à côté de ça, KAT a planté 16 de ses 30 points dans le money time et les Wolves ont écrasé les Lakers. Une nouvelle défaite pour Los Angeles, qui sombre au même rythme que Westbrook. Cette séquence tend à montrer que plus personne ne craint cette équipe. Elle illustre aussi les difficultés de l'ancien MVP, de moins en moins dedans. La fin de saison est décidément de plus en plus dure pour tout le monde à Los Angeles.

CQFR : Dinwiddie tue Brooklyn au buzzer, les Lakers continuent de glisser

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest