Quand les Spurs ont failli remplacer Popovich par Doc Rivers

Alors que les Clippers s'apprêtent à affronter les Spurs, ESPN est revenu sur deux moments lors desquels Doc Rivers aurait pu mettre fin à l’éternelle relation entre Tim Duncan et Gregg Popovich.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand les Spurs ont failli remplacer Popovich par Doc Rivers

Tim Duncan et Gregg Popovich ont écrit ensemble l'une des plus belles pages de l'histoire de la Ligue. Mais le sort aurait pu être différent. Notamment car Doc Rivers aurait pu mettre fin à la relation entre les deux hommes. Et ce à deux moments, que rappelle ESPN à l'approche de la rencontre entre les Los Angeles Clippers et les San Antonio Spurs.

Retour en 1999. Gregg Popovich entame sa troisième saison sur le banc des Spurs. Malgré des espoirs de titre, son équipe a un bilan plus que mitigé : 6 victoires pour 8 défaites. Alors le bruit court : le célèbre technicien serait sur la sellette. Et pourrait être débarqué au profit de Doc Rivers en cas de défaite face aux Rockets le 2 mars.

« Si nous avions perdu ce match, Pop aurait été viré et ils auraient mis Doc » a ainsi avoué Malik Rose à Marc Stein d'ESPN.

Avery Johnson, lui, parle de « rumeurs » :

« Il y avait beaucoup de rumeurs disant que Pop pourrait être remplacé par Doc. »

« Je ne pense pas que c'était aussi proche que les gens le pensaient. Peut-être que ça l'était. J'ai lu que ça l'était. Mais j'essayais de rester en dehors de ça » a de son côté déclaré Doc Rivers hier à ESPN, qui a terminé sa carrière de joueur à San Antonio. Lequel l'affirme : « Je n'étais pas prêt. Je n'étais pas prêt pour ça. »

La suite ? Les Spurs remportent leur rencontre face à Houston. Puis 31 de leurs 36 matches suivants. Et bien sûr le premier des cinq titres de champion de Gregg Popovich.

L'année suivante, Doc Rivers s'interpose de nouveau entre Tim Duncan et son entraîneur. Fraîchement désigné Coach of the Year pour sa saison passée sur le banc du Magic, il veut recruter Duncan en Floride. Et ce dernier est tenté à l'idée de changer d'air. Une nouvelle fois, les rumeurs fusent. Rivers et sa proie auraient même été aperçus disputant une partie de golf sur le terrain de Tiger Woods. Puis David Robinson écourte ses vacances pour persuader l'intérieur de ne pas quitter la franchise. Avec succès.

« Nous ne l'avons jamais eu, mais il y a eu un moment où je pensais que c'était bon » se souvient le coach des Clippers, qui ajoute : « C'était proche »
Toujours auprès d'ESPN, Doc Rivers n'a pas non plus tari d'éloges au sujet de son futur rival, à qui il a rendu hommage en déclarant :
« Je pense que chaque coach dans la Ligue veut devenir Pop. Les joueurs veulent devenir Mike, nous souhaitons devenir Pop. »
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest