CQFR : Schroder et les Lakers font tomber les Grizzlies, le show Irving…

CQFR : Schroder et les Lakers font tomber les Grizzlies, le show Irving…

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA, celle notamment du joueur des Lakers Dennis Schroder.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Dennis Schroder

Pelicans @ Magic : 110-123
Knicks @ Hawks : 124-139
Warriors @ Cavaliers : 120-114
Heat @ Mavericks : 90-115
Clippers @ Spurs : 131-126
Pacers @ Nuggets : 111-134
Nets @ Jazz : 117-106
Grizzlies @ Lakers : 121-122
Thunder @ Kings : 113-118


Schroder et les Lakers stoppent la folle série des Grizzlies

- Fin de série pour les Memphis Grizzlies ! Après 11 victoires consécutives, la franchise du Tennessee a chuté sur le parquet des Los Angeles Lakers (121-122). Un succès arraché par les Angelenos grâce à un exploit individuel signé Dennis Schroder.

Après une interception de Desmond Bane, l'Allemand a inscrit un lay-up pour prendre un point d'avance... en obtenant la faute. En transformant son lancer-franc, il a donné deux points d'avance aux siens à 7,6 secondes du terme de la partie. Et Brandon Clarke a ensuite tremblé sur la ligne en ratant un lancer-franc.

Pour l'emporter, les Lakers, menés de 7 points à 3 minutes de la fin, ont passé un 15-7 aux Grizzlies dans le money-time. Sur le plan individuel, outre Schroder (19 points), LeBron James (23 points) a tenu son rang. Mais c'est surtout Russell Westbrook (29 points) qui a fait mal en sortie de banc !

En face, Ja Morant (22 points) n'était pas dans un grand soir (9/29 aux tirs), alors que Stevens Adams (16 points, 17 rebonds) a réalisé un énorme chantier à l'intérieur. Les apports de Clarke (20 points) et de Tyus Jones (20 points) n'ont pas été suffisants pour maintenir la série de Memphis.

- Outre ce succès des Lakers, ce match a été aussi marqué par une embrouille à la mi-temps. Ancien footballeur américain et désormais consultant, Shannon Sharpe a eu une altercation avec Dillon Brooks, Steven Adams et Ja Morant. Même le père du meneur des Grizzlies a participé aux échanges tendus.

Grand fan de LeBron James, Sharpe s'est visiblement régalé en provoquant, par la parole, les jeunes talents de Memphis. Tout d'abord escorté par la sécurité après cet incident, il a été ensuite autorisé à reprendre sa place dans la salle.

Le show Irving, les Mavs peuvent défendre !

- Pas de Kevin Durant ? Kyrie Irving prend les choses en mains ! En difficulté et incapable de remporter le moindre match depuis la blessure de KD, les Brooklyn Nets ont enfin gagné face au Utah Jazz (117-106). Et Irving a été tout simplement monstrueux.

Auteur de 48 points, le meneur de jeu a surtout marqué 21 points dans le dernier quart-temps pour faire la différence. Intenable dans le money-time, il a fait vivre un enfer au Jazz. Epaulé par Nic Claxton (20 points), Irving a tenu son équipe dans le coup malgré seulement deux autres joueurs à plus de 10 points (Seth Curry et Royce O'Neale).

En face, Jordan Clarkson (29 points) et Lauri Markkanen (22 points) ont longtemps lutté. Mais ils n'ont rien pu faire face à sa performance XXL en fin de partie.

- Jason Kidd n'a pas poussé un coup de gueule pour rien. Remonté contre les performances défensives de son équipe, l'entraîneur des Dallas Mavericks a obtenu une belle réponse : une victoire, avec autorité, face au Miami Heat (115-90).

Avec une bonne défense, les Texans ont totalement étouffé les Floridiens. A l'image d'un Jimmy Butler limité à 12 points (3/7 aux tirs). Comme à son habitude, Luka Doncic (34 points, 12 rebonds, 7 passes décisives) a pris le jeu à son compte. Et il a mené les siens à la victoire avec Spencer Dinwiddie.

Jason Kidd dézingue la défense des Mavs !

Les Hawks enchaînent, les Warriors et le Magic créent la surprise

- Sans faire trop parler, les Atlanta Hawks retrouvent des couleurs. Avec un succès face aux New York Knicks (139-124), Trae Young (27 points) et ses partenaires se retrouvent sur une série de 5 victoires consécutives.

Bien aidés par une défense new-yorkaise dépassée, les Hawks se sont fait plaisir, à l'image d'un Dejounte Murray (29 points, 12 passes décisives) tranchant. Mais même collectivement, il y a un sentiment de progression avec 4 autres joueurs à plus de 14 points : De'andre Hunter (20 points), John Collins (17 points), Onyeka Okongwu (14 points) et Bogdan Bogdanovic (14 points).

Chez les Knicks, Julius Randle (32 points, 9 rebonds) a fait de son mieux pour maintenir son équipe dans le coup. Mais New York a pris un éclat dans le 4ème quart-temps et n'a jamais été en mesure de revenir.

- Une victoire des Golden State Warriors sur le parquet des Cleveland Cavaliers (120-114) ne devrait pas représenter "une surprise". Surtout si on commence par dire que la formation de l'Ohio était privée de Donovan Mitchell. Mais il s'agissait de l'équipe B des Dubs !

Sans tous les cadres, les Warriors, portés par Jordan Poole (32 points), ont réussi à l'emporter. Avec également un Ty Jerome (22 points, 8 passes décisives) inspiré, Golden State a réussi à creuser un bel écart pour ensuite résister au retour des Cavs. Darius Garland (31 points) a été un peu trop seul.

- Autre surprise cette nuit : la victoire du Orlando Magic face aux New Orleans Pelicans (123-110). Cependant, il s'agit tout de même d'une surprise à relativiser avec les absences de Zion Williamson et Brandon Ingram pour la franchise de Louisiane.

CJ McCollum (23 points), même maladroit (6/21), a assumé son rôle de leader. Mais la jeunesse floridienne, menée par un excellent Franz Wagner (30 points), a réalisé une belle fin de match pour l'emporter. A noter le bel impact du duo Cole Anthony (22 points) - Bol Bol (12 points) en sortie de banc.

Les Kings et les Nuggets enchaînent, retour gagnant pour Leonard

- Les Sacramento Kings ne font vraiment plus rire personne. Avec sérieux, les Californiens ont disposé de l'Oklahoma City Thunder (118-113). En feu ces derniers mois, Shai Gilgeous-Alexander (37 points) a pourtant encore régalé.

Mais le collectif des Kings a vraiment du répondant. Et outre la belle performance du rookie Keegan Murray (29 points - record -, 14 rebonds - record -), Sacramento a aussi pu compter sur De'Aaron Fox (23 points) et le triple-double de Domantas Sabonis (18 points, 14 passes décisives et 14 rebonds). Du solide.

MVP Race vol. 3 : Deux Slaves et un Celtic, le suspense reste entier

- Même sans Nikola Jokic, les Denver Nuggets continuent de gagner. Face aux Indiana Pacers (134-111), Jamal Murray a ainsi décidé de rendre un hommage au Serbe : un triple-double avec 17 points, 14 passes décisives et 10 rebonds.

Avec un Aaron Gordon (28 points) excellent et un Michael Porter Jr (19 points) qui monte en puissance, Denver a donc survolé les débats. Et les Pacers ont cruellement eu du mal à répondre, à l'exception du jeune Bennedict Mathurin (19 points).

- Kawhi Leonard de retour à San Antonio, c'est forcément les émotions. Mais de son côté, l'ailier des Los Angeles Clippers arrive plutôt bien à gérer les siennes... Avec 36 points, Leonard a donc mené son équipe à la victoire (131-126).

Malgré une belle résistance de la part des Texans, avec notamment Keldon Johnson (23 points), les Californiens ont été portés par la meilleure performance de leur star cette saison. Après 9 défaites en 11 matches, Los Angeles relève (un peu) la tête. Bien évidemment, on a aimé cette scène entre Kawhi et Gregg Popovich...

Podcast #73 : OKC, la team du futur ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest