Shaq nomme les 5 joueurs avec lesquels il se battrait contre des stars du MMA

Shaq nomme les 5 joueurs avec lesquels il se battrait contre des stars du MMA

Si Shaq devait nommer une team de joueurs NBA pour une baston avec des cracks du MMA, voici les gros durs qu'il choisirait.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

Shaquille O'Neal a croisé sur sa route quelques gros durs sur les parquets NBA. Des types prêts à envoyer des mandales et des gnons s'ils sentaient qu'on leur manquait de respect ou que l'on touchait à l'intégrité de l'un de leurs coéquipiers. C'est parmi tous ces tough guys croisés au fil des années dans la ligue qu'il a pioché pour répondre à une question lors de son passage dans le podcast de Rex Chapman.

Shaq s'est vu demander quels joueurs NBA il choisirait s'il devait monter une escouade pour se battre avec les cinq meilleurs combattants de MMA au monde. On parle donc de monstres de la baston comme le Franco-Camerounais Francis Ngannou, récemment sacré champion du monde des lourds, ou d'autres cracks de l'UFC. Pour leur faire face, voici qui le "Big Cactus" contacterait :

  • Larry Johnson, qui connu son lot de bastons en NBA et n'était pas du genre à se laisser emmerder, quand bien même il aimait se déguiser en "Grandmama". L'ancien joueur des Hornets et des Knicks s'est d'ailleurs embrouillé un paquet de fois avec d'autres joueurs de cinq de têtes brûlées.
  • Xavier McDaniel, alias "X-Man", était un dur et c'est sa bagarre à l'entraînement avec Anthony Mason (RIP) qui a contribué à lancer l'épopée des Knicks dans les années 90.
  • Charles Oakley, ancien garde du corps de Michael Jordan et chouchou du Madison Square Garden avant d'en être interdit d'accès par James Dolan, était l'un des plus rugueux de son époque. Avec ses propres coéquipiers dans le vestiaire ou sur le terrain face à des adversaires, "Oak" ne reculait jamais devant la possibilité d'intimider ou de sortir la boîte à gifles.
  • Gary Trent, le père de l'actuel arrière des Toronto Raptors, moins scoreur, mais plus bagarreur que son fiston, lorsqu'il portait le maillot des Blazers.
  • Shaq lui-même, évidemment, même si bagarre la plus célèbre s'était terminée sur un coup de poing manqué de quelques centimètres, sans lequel Charles Barkley aurait peut-être disparu de la surface de la terre.

Il faut être franc, même dans leur prime, ces joueurs auraient eu du mal à tenir 10 minutes, même en mode bar fight plutôt que dans un octogone. Mais pour le fun, on aurait bien aimé voir ça !

La baston qui a lancé l'aventure des Knicks des 90's

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest