Stephen Curry, Tucker : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

Stephen Curry, Tucker : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

De Stephen Curry à PJ Tucker, un point sur les cinq performances et contre-performances marquantes de la nuit en NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Stephen Curry (Golden State Warriors)

Pfffff. Par où commencer. Quel joueur. Stephen Curry est vraiment issu d’un autre univers. On n’a jamais vu un type comme lui. Et pourtant, il reproduit tellement souvent les dingueries dont lui seul a le secret qu’elles en deviennent presque banales. Normales. Ah, tiens Curry a mis 9 paniers à trois-points ? Ouais, classique.

Ses tirs et surtout son adresse défient toute logique. C’est juste un putain d’extraterrestre. Hier, le double-MVP – bien parti pour chercher un troisième trophée – a claqué 40 points en tirant un seul lancer-franc. Pas besoin, il suffit de dégainer à 9 mètres du panier.

Le plus fort, ce sont ses 20 points dans le quatrième quart-temps. Une éruption phénoménale, une de plus. Trois paniers primés d’entrée pour attaquer le money time. Les Warriors comptaient 13 points de retard. Stephen Curry les a propulsés sur un 17-0 pour reprendre l’avantage. 36-8 en 12 minutes. Irréel. Avec une 13ème victoire en 15 rencontres à la clé.

Stephen Curry, un show et un premier tournant pour le MVP ?

Seth Curry (Philadelphia Sixers)

Un Curry peut en cacher un autre ! Après que Stephen ait fait exploser la défense des Cavaliers, son petit frère Seth s’est occupé de celle des Nuggets. 20 points marqués pour l’arrière des Sixers. Une belle réaction après une sortie catastrophique contre le Jazz lors du match précédent.

La franchise de Pennsylvanie a d’ailleurs rebondi en décrochant un joli succès à l’extérieur après quatre défaites de suite.

PJ Tucker (Miami Heat)

C’est d’abord pour sa défense que le Heat a signé PJ Tucker. Le champion NBA est réputé dans le domaine, avec notamment d’excellents passages sur Kevin Durant lors de la campagne victorieuse des Bucks la saison dernière. Mais le vétéran peut aussi contribuer en attaque. Illustration cette nuit avec ses 15 points inscrits, quasiment sans rater (6 sur 7 aux tirs et 3 sur 3 derrière l’arc).

Ou alors le soir d’avant, quand il avait marqué 13 points contre les Pelicans. Un Tucker qui met des tirs est évidemment un atout pour Miami. Parce qu’il libère encore plus d’espaces, une donnée importante pour la franchise qui aligne Jimmy Butler et Bam Adebayo simultanément. Les deux stars ont besoin de place pour manœuvrer.

Le Heat, nouveau leader à l’Est, reste sur quatre victoires de suite. Et PJ Tucker a inscrit plus de 10 points lors de trois des quatre rencontres en question.

Dean Wade (Cleveland Cavaliers)

Ça fait toujours bizarre de lire un « D. Wade » sur une feuille de stats. Dean Wade n’a rien à voir avec Dwyane Wade mais il a fait honneur au patronyme du futur Hall Of Famer en compilant 17 points, 9 rebonds et 5 passes lors de la défaite contre les Warriors jeudi soir (89-104). Si les Cavaliers étaient aux commandes pendant trois quart-temps, c’est aussi grâce à lui et son adresse extérieure (3 sur 6 derrière l’arc).

Cette performance servira peut-être de déclic pour le joueur de 24 ans, jusqu’ici très maladroit aux tirs. Il a une carte à jouer. Cleveland joue actuellement sans 4 de ses 5 titulaires et le voilà bombardé dans le cinq majeur avec un temps de jeu à la hausse. L’occasion de s’illustrer pour gratter une place dans la rotation par la suite.

Brandon Clarke (Memphis Grizzlies)

Si Brandon Clarke commence à se réveiller, la saison va prendre une autre tournure pour les Grizzlies. Très intéressant depuis son arrivée en NBA, le Canadien a commencé timidement sa troisième année chez les pros. Mais il a été l’un des hommes clés du succès de son équipe contre les Clippers (120-108) hier soir.

Avec 14 points en 15 minutes en sortie de banc. Et surtout 10 points dans le quatrième quart-temps. Des paniers précieux pour annihiler tout espoir de comeback des Californiens. Clarke a converti 7 de ses 9 tentatives. Il faut qu’il enchaîne et continue sa progression pour faire passer un nouveau cap à Memphis.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest