Stephen Curry, un show et un premier tournant pour le MVP ?

Stephen Curry, un show et un premier tournant pour le MVP ?

Auteur d'une performance XXL face aux Brooklyn Nets, le meneur des Golden State Warriors Stephen Curry a l'avantage dans la course au MVP.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

"MVP, MVP, MVP !" Même le public des Brooklyn Nets a décidé de s'incliner devant Stephen Curry. La nuit dernière, le meneur des Golden State Warriors a réalisé une nouvelle performance monstrueuse. Auteur de 37 points (à 12/19 aux tirs dont 9/14 à longue distance), il a ainsi mené son équipe à la victoire face aux Brooklyn Nets (117-99).

Dans cette rencontre très attendue en raison de son duel avec Kevin Durant, le natif d'Akron a marqué les esprits. Alors que les deux hommes s'imposaient comme les deux "leaders" de la course au MVP, Curry a, sans le moindre doute, pris l'avantage cette démonstration.

"Alors ce ne sont pas les Playoffs, mais il y a une intensité que vous devez montrer pour battre une équipe comme celle-là. Vous vous épanouissez dans cette atmosphère de compétition, sachant qu'il y a beaucoup de talent sur le parquet", a-t-il résumé sur son état d'esprit.

Car en plus d'affoler les compteurs, le leader des Dubs dégage une impression de facilité assez déconcertante. Un véritable show qui sublime encore un peu plus des copies déjà XXL.

Le festival de Stephen Curry

Car sur le parquet des Nets, Curry a tout de même réussi l'exploit de mettre le public dans sa poche. Pourtant, les fans du Barclays Center sont "normalement" totalement acquis à la cause de Durant. Et l'ailier de Brooklyn, étant donné ses prestations, mérite largement un tel soutien.

Mais le festival Curry emporte tout le monde avec lui. Au point donc de recevoir des chants "MVP" de la part de supporters adverses. Au point d'engendrer un vrai engouement au moment de ses tirs.

"C'était choquant. Vous avez Kevin Durant qui fait une grande saison, ce qu'il a toujours fait, mais il est encore meilleur cette année. Et recevoir non seulement des chants de MVP, mais des chants et des éruptions quand il a eu la balle, c'était différent.

Mais Steph est spécial comme ça, alors je comprends, je suppose. Mais c'était fou", a reconnu Draymond Green.

Pour la défense des spectateurs du Barclays Center, il faut reconnaître que Curry a été encore impressionnant la nuit dernière. Outre ses 37 points, il a aussi compilé 7 rebonds et 5 passes décisives. Omniprésent, il a été intenable sur le plan offensif. Adroit, il a dégoûté ses adversaires avec sa capacité à faire mal derrière l'arc.

Dans "la zone", le patron des Warriors n'a ainsi pas hésité à dégainer, de très loin, sur des attaques de quelques secondes. Une audace, gagnante, qui a séduit.

"Quand vous gagnez et que vous assistez à l'incroyable démonstration des qualités de Steph, les gens vont regarder. C'est amusant d'être de retour sous les projecteurs. Notre équipe doit vraiment profiter d'être de retour", a savouré l'entraîneur Steve Kerr.

Kevin Durant, Gobert : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

Un MVP en puissance

Sans trop se tromper, on peut affirmer que Curry s'impose actuellement comme le favori dans la course au MVP. Tout d'abord car Golden State affiche le meilleur bilan de la NBA : 12 victoires pour seulement 2 défaites.

Mais aussi en raison de ses performances individuelles. Depuis le début de la saison, le joueur de 33 ans tourne ainsi à 28,7 points, 6,6 passes décisives et 6,3 rebonds de moyenne. Le tout avec un apport défensif intéressant.

Logiquement ciblé au début de sa carrière pour ses lacunes défensives, Curry a réalisé de gros progrès dans ce domaine. La preuve en chiffres : 1,7 interception et 0,7 contre par match. Un joueur plus complet et une candidature très sérieuse pour le trophée Maurice Podoloff.

"Steph, il n'y a jamais eu personne comme lui. Il s'agit de mettre des gens intelligents autour de lui, comme Andre, comme Draymond et beaucoup d'autres qui vont prendre l'attention défensive que Steph reçoit et ensuite jouer quand Steph reçoit le ballon.

Le fait que Steph peut être dominant avec et sans la balle, c'est ce qui le rend comme personne dans la ligue. Il n'y a jamais eu un joueur, en ce qui me concerne, qui avait cette combinaison sur les deux compétences, la domination pick-and-roll, mais aussi le jeu sans ballon de Reggie Miller.

Cette combinaison n'a jamais été vue", a assuré Kerr.

Déjà MVP à deux reprises dans sa carrière, Stephen Curry semble bien parti pour récupérer son titre. Et au passage, il devrait continuer de régaler son monde !

Stephen Curry, les secrets de sa réussite selon Steve Kerr

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest