Taj Gibson : « On perd contre des équipes de m***** »

Taj Gibson n'a pas du tout apprécié de voir les Chicago Bulls s'incliner à deux reprises contre une équipe aussi médiocre que les Knicks...

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Taj Gibson : « On perd contre des équipes de m***** »
Lancés sur trois victoires de rangs, les Chicago Bulls espéraient profiter de la double confrontation face aux New York Knicks pour entretenir leur belle série et leurs espoirs de disputer les playoffs. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu pour les hommes de Fred Hoiberg, battus mercredi soir à domicile avant de subir le même sort la nuit dernière sur le parquet du Madison Square Garden. Une nouvelle défaite "embarrassante" aux yeux de Taj Gibson, inquiet de voir son équipe se faire ainsi dominer par un adversaire d'ores et déjà écarté de la course à la postseason.
« Oh oui, je suis gêné… », a confié l'intérieur à ESPN après le match. « Je suis fier de porter ce maillot. J’adore porter le maillot des Bulls. Et plus particulièrement quand je vois ce que nous avons vécu. Je suis fier de jouer à Chicago. Quand je porte ce maillot, je joue avec tout mon cœur. C’est frustrant de passer au travers comme nous le faisons et de perdre. Je ne veux critiquer personne mais ce sont des équipes de m*****. Tout le monde est en NBA pour une raison mais nous affrontons des équipes qui ne jouent plus rien et on s'allonge devant elles. C’est comme si nous étions une cible désormais. C’est comme si les équipes ne nous prenaient pas au sérieux. »
De quoi agacer encore un peu plus l'ancien Trojan qui déplore que son équipe ne soit plus en mesure d'imposer sa loi face à des formations supposées inférieures.
« Les équipes ont envie de nous affronter désormais. Lors des années précédentes, c’était le contraire. Elles savaient qu’on allait leur rentrer dedans et continuer à jouer. C’est dur. Ça me ronge vraiment de l’intérieur. Ça devient difficile de dormir la nuit quand on sait qu'on n'a pas fait les efforts nécessaires. C’est vraiment frustrant. »
La situation devient d'autant plus alarmante que les Bulls continuent de perdre du terrain sur les Detroit Pistons, huitièmes à l'Est avec 1,5 victoires d'avance sur la franchise de l'Illinois.
« Je n’ai jamais été aussi frustré et en colère que ce soir. C’est décevant. Vraiment décevant. Je suis fatigué d’avoir les mêmes discussions avec les médias tous les soirs au sujet de ce que nous devons faire pour progresser. Le coach a raison. Nous devons nous regarder dans le miroir. Je me regarde dans la glace tous les soirs et j’essaie de faire des trucs différents à chaque match. Combien nous reste-t-il de matches ? Il nous en reste 11. C’est vraiment une question de vie ou de mort et c’est vraiment frustrant. On doit vouloir y arriver. Parfois je pense que nous le voulons mais parfois je me demande si nous ne sommes pas une blague. »  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest