Taj Gibson : « Tom Thibodeau veut que je sois davantage un leader »

L'intérieur des Bulls veut jouer un rôle majeur avec Chicago en attendant le retour de D-Rose.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Taj Gibson : « Tom Thibodeau veut que je sois davantage un leader »
Cités parmi les favoris avant l'entame de la saison précédente, Chicago attend l'exercice à venir dans l'inconnu. Encore marqués par la blessure de Derrick Rose et une élimination prématurée en playoffs, les Bulls, à l'image de Taj Gibson, tentent toutefois de positiver en se rappelant que l'équipe a su rester performante lors de la dernière saison régulière, même quand son leader était absent.
« Nous avons été bon même quand nous n’avions pas Derrick. Nous avons battu le Heat sans Derrick », a indiqué l'intérieur de 27 ans à ESPN.
D-Rose out pendant une durée indéterminée, les hommes de Tom Thibodeau devront faire bloc en attendant le retour de leur franchise player.
« Notre état d’esprit n’a pas changé. Il faut rester concentré et prendre un match à la fois. Nous savons qu’il y aura des hauts et des bas en début de saison. Nous ne pouvons pas nous projeter sur le long terme. Nous devons regarder match après match, jouer sur nos points forts et écouter l’entraîneur. Je sais que la saison va être longue mais je suis vraiment optimiste quant à ce qui va se passer. »
L'absence du MVP 2011 sera également l'occasion pour certains joueurs de sortir de l'ombre et de marquer des points aux yeux de leur coach.
« La prochaine étape va être importante pour nous parce que nous n’allons pas avoir Derrick et cela va être une chance pour les gars de se développer et de mûrir. Et comme on ne sait pas quand Derrick va revenir, cela va mettre beaucoup plus de pression sur les joueurs pour qu’ils haussent leur niveau de jeu et être performants. Nous sommes conscients de ça. »
Les cartes seront donc redistribuées. Et Taj Gibson, un des rares motifs de satisfaction dans le naufrage de Windy City contre Philly lors des dernier playoffs, devrait prendre plus d'importance dans le collectif des Bulls après une année où il a joué un peu plus de 20 minutes par rencontres.
« Thibs m’a déjà dit qu’il veut modifier mon rôle et que je sois davantage un leader maintenant. Je me suis entraîné énormément avec lui cet été avant le camp de Team USA. Il attend de moi que je travaille tout l’année, que je prenne confiance pour devenir meilleur. Il pense que je peux faire plus sur et en dehors du terrain. Je suis prêt à franchir un cap. »
Il sera essentiel pour Gibson de s'affirmer, d'autant plus que l'ancien ailier-fort d'USC entre dans sa dernière année de contrat de rookie.
« On parle beaucoup de ça en ce moment. Mais moi je ne pense pas à ça. Beaucoup de gens vont en parler toute l’année. Moi je ne vais pas vraiment m’en soucier. Je vais juste me concentrer sur mon jeu. »
De la concentration, il en faudra pour trouver les automatismes dans un effectif remanié. Asik, Lucas, Korver et CJ Watson ne sont plus là, au même titre que le néo-Knick, Ronnie Brewer, avec qui Gibson vient de passer quelques jours à Big Apple en compagnie notamment de Joakim Noah.
« C’est fou de penser qu’il est un Knick maintenant. CJ est un Net, Omer est à Houston, Kyle à Atlanta… C’est fou parce que nous avions un banc très talentueux. Avec autant d’éléments précieux, nous savions que dans la ligue, beaucoup d’équipes voulaient ces joueurs. C’est triste, mais ça arrive tout le temps. »
Nouvelle saison et nouvelle équipe, il faudra pour Chicago trouver rapidement l'alchimie pour ne pas perdre toutes chances de qualification en playoffs avant le come-back tant attendu de Derrick Rose.
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest