CQFR : Tatum fait tomber les Bucks, Harden beaucoup trop chaud…

CQFR : Tatum fait tomber les Bucks, Harden beaucoup trop chaud…

Voici ce qu'il fallait retenir des 11 matches de la nuit en NBA, celle de Jayson Tatum qui a fait tomber les Milwaukee Bucks.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Tatum

Nets @Pistons : 113-111
Suns @ Raptors : 104-100
Celtics @ Bucks : 122-114
Nuggets @ Pelicans : 113-108
Heat @ Hornets : 105-110
Trail Blazers @ Magic : 112-105
Rockets @ Timberwolves : 101-107
Pacers @ Mavericks : 109-92
Grizzlies @ Jazz : 114-117
Hawks @ Warriors : 124-108
Cavs @ Lakers : 86-100

Tatum et les Celtics font tomber les Bucks !

- Après 8 victoires de suite, les Milwaukee Bucks ont chuté face aux Boston Celtics (114-122) d'un grand Jayson Tatum. Et autant le dire tout de suite, le score serré est plutôt trompeur. Car les Bucks, dans le garbage time, ont sauvé les apparences dans un match qui a été plié dans le 3ème quart-temps.

Tatum, auteur de 34 points, a été le grand artisan de ce succès. Alors que Marcus Smart (23 points), Kemba Walker (21 points) et Jaylen Brown (18 points) ont également été solides. En face, Giannis Antetokounmpo a connu une première période catastrophique, mais a tout de même terminé à 16 points. Il y a du mieux dans le jeu des Celtics en attendant les débuts d’Evan Fournier.

- Dans un grand soir, Jayson Tatum s'est même permis de "jouer" avec Giannis Antetokounmpo...

Harden chaud, Griffin en mode revanche

- En l’absence de Kevin Durant et de Kyrie Irving, James Harden continue de porter les Brooklyn Nets. Le barbu a été, comme Tatum pour les Celtics, le grand artisan du succès de son équipe face aux Detroit Pistons (113-111). Avec 44 points (record de saison égalé), 14 rebonds et 8 passes décisives, Harden a été immense.

En face, Jerami Grant (19 points) n’a pas démérité, mais les Pistons ont eu du mal à lutter face à l’homme fort des Nets. Pour ne rien arranger, Cory Joseph a raté un lay-up plutôt facile au buzzer qui aurait pu permettre d’arracher la prolongation.

MVP Race Vol.3 : Harden, LeBron, Tatum and co, qui mène la danse à 2 mois de la fin ?

- Pour le soutenir, James Harden a pu compter sur Blake Griffin ! Face à son ancienne équipe, l’intérieur avait visiblement envie de prendre une revanche. Outre ses 17 points en sortie de banc, il a également signé un alley-oop avec Harden.

Williamson tape son record pour rien

- Les New Orleans Pelicans ont subi la loi des Denver Nuggets (108-113). Et pourtant, Zion Williamson a tout donné. Avec 39 points, le jeune talent a tout simplement réalisé son record en carrière. Mais malgré une belle avance (11 points dans le 4ème quart-temps), les Pelicans ont craqué.

La faute à un collectif des Nuggets mieux rodé. Mais aussi à des individualités. Nikola Jokic (37 points) a été excellent, et surtout soutenu par Michael Porter Jr (25 points) et Jamal Murray (23 points et 11 passes décisives). Tout l’inverse de Williamson, abandonné par ses partenaires et notamment par Brandon Ingram (13 points à 5/17 aux tirs).

Les Rockets, le coup de la panne…

- Les Houston Rockets menaient 101-85 à 7 minutes et 31 secondes de la fin du match face aux Minnesota Timberwolves. Ils ont finalement perdu 101 à 107 ! Sur les 451 secondes de la partie, les Texans n’ont pas marqué le moindre point avec un terrible 0/14 aux tirs.

En face, les Wolves n’ont pas été exceptionnels (5/12), mais ont donc marqué 22 points pour renverser ce match. Même maladroit (9/26), Karl-Anthony Towns (29 points) a été important, tout comme Juancho Hernangomez (19 points) en sortie de banc. De son côté, Christian Wood (24 points) doit être terriblement frustré.

- Sur cette partie, John Wall a compilé un double-double : 14 points, 15 passes décisives. Et pourtant, son impact a été vraiment négatif. En plus de ses 7 ballons perdus, le meneur a copieusement arrosé (6/25 aux tirs) et a été le grand responsable de la mauvaise gestion du money-time.

Le Jazz a joué avec le feu

- L'Utah Jazz s'est imposé face aux Memphis Grizzlies (117-114), mais a frôlé la correctionnelle. Avec 11 points d'avance à 214 secondes du terme de la saison, la franchise de Salt Lake City a laissé Memphis revenir à une seule possession dans la dernière minute. Notamment à cause d'un Ja Morant (32 points) déchaîné.

Mais pour décrocher une 18ème victoire consécutive à domicile, le Jazz a finalement réussi à conserver l'avantage. Donovan Mitchell a encore affolé les compteurs : 35 points, 6 passes décisives et 5 rebonds. Dans le même temps, Rudy Gobert a rendu une bonne copie (25 points, 9 rebonds).

Les Lakers retrouvent la victoire !

- Sur une série de 4 défaites de suite depuis la blessure de LeBron James, les Los Angeles Lakers ont renoué avec la victoire face aux Cleveland Cavaliers (100-86). Après un début de partie accroché, les Angelenos ont passé la vitesse supérieure au retour des vestiaires pour empocher un succès logique.

Comme à son habitude, Montrezl Harrell (24 points, 10 rebonds) a été précieux en sortie de banc. Dans le même temps, Dennis Schroder (17 points, 7 passes décisives) a également tenu son rôle. En face, les Cavs étaient bien trop limités avec Larry Nance Jr (17 points, 10 rebonds) esseulé.

Monk trop chaud pour le Heat !

- Le Miami Heat a été proche d’un joli retour, mais les Charlotte Hornets l’ont bien emporté (110-105). Avec un Malik Monk (32 points) bouillant en sortie de banc, les Hornets ont fait la course en tête avec également un Terry Rozier (26 points, 11 passes décisives) efficace.

Alors que Charlotte avait creusé l’écart (+23 à la pause), Miami n’a rien lâché. Sans les recrues de la deadline mais dans le sillage de Jimmy Butler (20 points), les Floridiens ont réussi à revenir à 3 points en fin de partie. Mais il était trop tard…

La nouvelle ère commence mal pour le Magic

- Le match d’après pour l’Orlando Magic. Après l’implosion de l’effectif avec le départ des meilleurs joueurs (Vucevic, Fournier, Gordon) lors de la deadline des trades. Avec un effectif limité, les Floridiens n’ont pas démérité, mais ont finalement cédé face aux Portland Trail Blazers (105-112).

Chuma Okeke (22 points) n’a pas été suffisant face au réveil d’un CJ McCollum (22 points), longtemps maladroit mais décisif dans le money-time (7 points). Enes Kanter (15 points, 15 rebonds) a été précieux en sortie de banc, alors que Norman Powell (22 points) a connu de bons débuts en l’absence de Damian Lillard.

Les gagnants et les perdants de la deadline

Record en carrière pour Collins

- Après deux revers de suite, les Atlanta Hawks ont relancé la machine face aux Golden State Warriors (124-108). Toujours sans Stephen Curry, blessé, les Dubs ont eu du mal à résister malgré Andrew Wiggins (29 points). Ainsi, les Warriors se trouvent sur une série de 4 défaites consécutives.

La faute cette fois-ci à un grand John Collins. Pour fêter la deadline des trades (et donc la fin des rumeurs), l'intérieur a réalisé son record en carrière : 38 points. Bien épaulé par Trae Young (21 points, 15 passes décisives) et Clint Capela (18 points, 15 rebonds), Collins a fait la différence avec également un double-double de son côté (12 rebonds).

La rechute pour les Raptors

- Après une série de 9 défaites consécutives interrompue par un succès face aux Nuggets, les Toronto Raptors se sont inclinés face aux Phoenix Suns (100-104). Malgré le double-double de Pascal Siakam (26 points - 11 rebonds) et les 22 points de Fred VanVleet, les Canadiens étaient un cran en-dessous collectivement.

Pour les Suns, Chris Paul a été, encore une fois, très solide : 19 points, 8 passes décisives et 6 rebonds. Devin Booker (16 points) n’a pas forcé, alors que DeAndre Ayton (19 points, 9 rebonds) a répondu présent. Tout va bien pour Phoenix.

- Pour ses grands débuts avec les Raptors, Garry Trent Jr a déçu. Arrivé en provenance des Portland Trail Blazers dans le trade de Norman Powell, il a été en difficulté avec seulement 8 points : 4/11 aux tirs dont un vilain 0/5 à trois points.

Sans Doncic, Dallas perd de sa magie…

- Privés de Luka Doncic, touché au dos, les Dallas Mavericks ont perdu face aux Indiana Pacers (94-109). Kristaps Porzingis (31 points, 18 rebonds) a bien essayé de prendre le leadership, mais a été plutôt esseulé. Et le Letton a eu une adresse approximative (12/28). Tout comme son équipe (8/35 à longue distance)

A l’inverse, les Pacers ont fait des dégâts derrière l’arc (20/47). Avec Malcolm Brogdon (22 points) et Domantas Sabonis (22 points, 15 rebonds), ils ont tranquillement construit ce succès pour rester dans la course aux Playoffs.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest