Tim Duncan : « La série la plus folle de ma carrière »

A 38 ans, Tim Duncan a tout déjà tout connu en NBA. Mais cette série face au Thunder gardera tout de même une place particulière dans la carrière du futur Hall Of Famer

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tim Duncan : « La série la plus folle de ma carrière »
Tim Duncan est un ancien, un dinosaure qui compte déjà une bonne dizaine de saisons au compteur et autant de qualifications en playoffs. La légende des San Antonio Spurs a déjà dû affronter des équipes redoutables comme les Los Angeles Lakers de Shaquille O’Neal et Kobe Bryant, les Dallas Mavericks de Dirk Nowitzki ou encore les Phoenix Suns de Steve Nash et Mike D’Antoni. Il s’est déjà retrouvé dans des situations très délicates et il a connu des séries enflammées. Pourtant, cette confrontation face au Thunder d’Oklahoma City restera dans sa mémoire.
« C’est la série la plus dingue que j’ai connue », assure le futur Hall Of Famer.
Peut-être s’est-il laissé emporter par l’intensité de la rencontre et l’émotion d’avoir gagné un match très important (quoique, avec Tim Duncan, on a quand même des doutes). Etrangement, aucun des matches de la série n’a été particulièrement serré (hormis peut-être le Game 3 et encore…) et chaque équipe à domicile a imposé sa loi sur son adversaire. A chaque fois que l’un des deux protagonistes est annoncé comme dos au mur, il se relève subitement. Cette série est imprévisible.
« Honnêtement, je ne sais pas comment l’expliquer », ajoute Gregg Popovich. « Chaque match a un scénario complètement différent. On n’a aucune idée de ce qui va se passer. »
Même si nous sommes évidemment des amateurs de fin de match à suspense, de tirs décisifs et d’ambiance tendue, c’est aussi ce côté imprévisible de la rencontre qui fait de cette série une affiche particulièrement intéressante à suivre.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest